30 août 2018
Taux de taxe scolaire unique favorable pour la région, dit Simon Jolin-Barrette
Par: Karine Guillet
Simon Jolin-Barrette. photo: Robert Gosselin

Simon Jolin-Barrette. photo: Robert Gosselin

L’adoption d’un taux de taxe scolaire unique à 0,10 $/100$ évaluation pour l’ensemble du Québec proposée par la Coalition avenir Québec entraînerait une diminution de la taxe de 41 % pour les citoyens de la région, estime le candidat caquiste de Borduas, Simon Jolin-Barrette.

La taxe scolaire pour la Commission scolaire des Patriotes est présentement fixée à 0,17832 $ du 100 $ d’évaluation. Rappelons que le taux de taxation scolaire avait déjà été revu à la baisse alors que le gouvernement avait décidé d’imposer un taux de taxation unique par région et d’exempter les premiers 25 000 $, plus tôt cette année.
Malgré la baisse de taxation, le candidat de la CAQ estime qu’un gouvernement caquiste réussirait à embaucher plus de personnel spécialisé dans les écoles, notamment grâce à l’abolition des commissions scolaires, sans pouvoir chiffrer l’économie pour le moment.
La CAQ souhaite aussi implanter la prématernelle à 4 ans sur une base volontaire. Selon M. Jolin-Barrette, le parti estime que cette mesure permettrait de libérer 50 000 places en garderie et ainsi réduire les listes d’attentes. Une mesure qui permettra de répondre à un besoin, tant dans la région que dans la province.
Le plan serait déployé sur cinq ans. M. Jolin-Barrette estime qu’il faudra notamment agrandir des locaux pour faire de la place aux nouveaux élèves ou faire du partage avec des

image