18 septembre 2019
Représentation-bénéfice le 22 septembre
Suzane O’Neill et Ysabelle Rosa partent À l’aventure!
Par: Olivier Dénommée
Suzane O’Neill et Ysabelle Rosa proposent trois contes dans le cadre du spectacle À l’aventure! dans un décor minimaliste laissant toute la place à l’imagination. Derrière elles se trouvent des mots peu communs qu’elles utilisent lors du spectacle.
Photo Suzane O’Neill

Suzane O’Neill et Ysabelle Rosa proposent trois contes dans le cadre du spectacle À l’aventure! dans un décor minimaliste laissant toute la place à l’imagination. Derrière elles se trouvent des mots peu communs qu’elles utilisent lors du spectacle. Photo Suzane O’Neill

Artiste multidisciplinaire bien connue dans la région, Suzane O’Neill se lance dans un nouveau projet avec l’aide de l’actrice Ysabelle Rosa et la metteuse en scène Louise Saint-Pierre. Ensemble, elles ont créé À l’aventure!, spectacle de contes pour enfants qu’elles espèrent présenter un peu partout dans les garderies, les salles de classe, les bibliothèques et les maisons de la culture de la région. Une représentation-bénéfice est organisée ce dimanche à Arts Station pour donner un avant-goût de ce qu’elles proposent.

Rencontrée à son domicile, Suzane O’Neill, qui a écrit les trois contes d’inspiration traditionnelle se retrouvant dans le spectacle À l’aventure!, admet que c’est la première fois qu’elle crée spécifiquement pour un auditoire de 4 à 8 ans. « Le premier conte, Vigie lente, a été écrit en 1985 à ma sortie de l’école de théâtre et a été ma principale expérience avec les enfants, notamment lorsqu’il a été présenté à la fête nationale d’Otterburn Park en 2015. » À cela s’ajoutent deux autres contes, Yvan le sacripant et La tite tite tite histoire de la tite tite tite Trincesse dans le grand grand grand château ben ben ben beau, écrits respectivement en 1992 et en 2017.
Ces contes ont en commun le fait qu’ils sont axés sur le vocabulaire, faisant abondamment usage de « vieux mots » qui attisent la curiosité des petits. « Dans l’animation avant le spectacle, on présente les mots qui seront entendus durant la représentation. Les enfants sont alors attentifs au moment où on les utilisera dans le spectacle », explique-t-elle, ajoutant que deux des trois histoires sont écrites en rimes, aussi pour capter l’attention. Ensemble, les trois contes en plus de trois chansons totalisent une trentaine de minutes. À cela s’ajoute une animation avant et après, d’une durée variant de 20 à 30 minutes selon les besoins.

Travail d’équipe
À l’aventure!, c’est un vrai travail « en gang » selon Suzane O’Neill. « J’avais approché Ysabelle Rosa pour travailler ensemble une première fois en 2014, mais elle ne se sentait pas prête. Elle a finalement accepté en 2017. Il faut dire que le conte n’est pas du tout pareil au théâtre : en conte, on n’a pas de quatrième mur. Avec Louise Saint-Pierre à la mise en scène, on s’est payé le luxe de la création artistique et on a approfondi chaque élément du projet », explique-t-elle.
« La mise en scène est très clownesque, note Mme O’Neill. C’est axé sur le jeu d’acteur : on a un décor simple, peu d’accessoires, pas de bande sonore ni d’éclairage. Notre but, c’est de montrer aux enfants qu’on peut avoir du plaisir avec trois fois rien. » La mission du trio est claire : il faut que les enfants entrent en contact avec les arts et la culture, sinon ils n’auront aucun intérêt envers les arts lorsqu’ils atteidront l’âge adulte.
Le projet a été présenté pour la première fois cet été, le 13 août dans une garderie de Québec, devant un public allant de 2 à 5 ans. « Les éducatrices n’en revenaient pas à la fin de la représentation. On jouait devant des enfants à besoins spéciaux et avec des déficits d’attention et ils ont écouté du début à la fin, ils ont été happés par le spectacle », note avec fierté la créatrice demeurant à Otterburn Park. « On a voulu donner de la qualité et donner tous les outils pour préparer les enfants avant et après la représentation. Avec À l’aventure!, l’expérience du spectacle est complète. Des éducatrices nous ont dit que notre spectacle était parmi leurs coups de cœur, alors c’est une belle tape dans le dos pour nous. »

Représentation-bénéfice
Les créatrices invitent la population de la région à découvrir le fruit de leurs deux dernières années de travail ce dimanche 22 septembre dans les locaux d’Arts Station. L’argent amassé lors de cette représentation servira à permettre d’offrir le spectacle à moindre coût par la suite. « On avait déjà reçu un montant de 3000 $ de l’AREF [Association des retraitées et des retraités de l’enseignement de la FNEEQ] pour finaliser le spectacle et le cahier pédagogique, mais la représentation du 22 septembre sert aussi à compenser pour les nombreuses heures qu’on a mises dans ce projet et pour le rendre plus accessible pour le plus grand nombre », soutient Suzane O’Neill.
Le 22 septembre, elle espère voir des jeunes avec leurs parents ou leurs grands-parents, soutenant que les gens de sa génération pourront aussi y trouver leur compte, « particulièrement ceux qui ont grandi avec La Ribouldingue et La Boîte à Surprise ». Les billets pour la représentation de 15 h à Arts Station (1087, boulevard Sir-Wilfrid-Laurier, Mont-Saint-Hilaire) sont en vente au coût de 25 $ par adulte ou 15 $ par enfant. Il est possible de réserver ses places au 450 714-4240.
Par la suite, le spectacle sera aussi présenté à la Maison de la culture Villebon le samedi 2 novembre à 15 h. Pour plus de détails sur le projet À l’aventure! et sur les coûts d’une représentation, il est possible de consulter la page Facebook « Zoneill théâtre ».

image