25 octobre 2019
Suspension à cause d’un stationnement en double
Par: Denis Bélanger

Les stationnements munis d’une borne de recharge sont réservés aux voitures électriques. Photothèque | L’Œil Régional ©

Un employé d’une entreprise de la région œuvrant dans les services d’urgence a été suspendu en 2018 par son employeur pour avoir notamment mal stationné son véhicule personnel. Sa suspension sans solde a été révoquée dernièrement par le tribunal d’arbitrage.

L’événement en question se serait produit le 19 mars 2018 alors que le salarié fautif avait stationné son véhicule en double dans une zone interdite et risquait ainsi d’obstruer le passage des autres véhicules. Il a mentionné qu’il s’était stationné ainsi pour pouvoir charger sa voiture électrique près des bornes de recharge alors que les deux emplacements destinés aux voitures électriques étaient occupés par des véhicules à essence, dont un appartenant à un membre de la direction.

Selon la partie patronale, l’employé a démontré un comportement inapproprié et d’insubordination à l’endroit de son supérieur. Après de longues discussions, il avait déplacé son véhicule, mais dans une case devant la borne de recharge, alors que l’employeur lui avait ordonné d’aller dans le stationnement des employés. De plus, l’employeur avait mentionné que ce n’était pas sa première infraction de cette nature. L’entreprise lui a imposé une suspension sans solde de cinq quarts de travail.

L’arbitre André Bergeron a finalement annulé la suspension pour la remplacer par un avertissement écrit. Bien qu’il reconnaisse que le salarié avait fait preuve d’arrogance, il est d’avis que la situation ne se serait jamais produite si l’employeur avait lui-même respecté sa directive de réserver les places de stationnement en question uniquement aux utilisateurs de borne.

image