22 mai 2020
Selon une travailleuse de rue,
Situation sous contrôle auprès des personnes sans domicile fixe
Par: Sarah-Eve Charland

Les mesures de confinement ne semblent pas avoir pesé sur les personnes sans domicile fixe dans la région, selon les observations de la travailleuse de rue Maxi-Julie. La région a même reçu une enveloppe budgétaire permettant d’aider des personnes à se loger.

Publicité
Activer le son

Le type d’itinérance le plus fréquent dans la région est celui des personnes se retrouvant sans logement sur une base ponctuelle. Avant la pandémie, on constatait déjà une pénurie de logements qui s’est accentuée au cours des derniers mois. Le centre d’hébergement d’urgence le plus près se retrouve à Longueuil, le secteur le plus touché par la COVID-19.

« Pour être honnête, je suis fière. Les gens sont respectueux des consignes de distanciation. Bien que les gens qui étaient en détresse le sont encore plus, les organismes se sont bien adaptés; il n’y a pas eu de bris de service. On a pu continuer à soutenir ces personnes en détresse », mentionne-t-elle.

Centraide a mis à la disposition des personnes dans le besoin une somme d’argent permettant de payer une chambre de motel ainsi que de la nourriture. À ce jour, la travailleuse de rue n’a pas eu besoin d’utiliser ces sous. « On est prêts à aider toute personne dans le besoin », assure-t-elle.

Pour joindre un travailleur de rue

Maxi-Julie : 514 926-7636

Mohamed : 514 349-4749

Patrick : 514 432-1326

André (pour les aînés) : 514 919-4481

image