25 mai 2020
SH Karting brandit le drapeau à damier en virtuel
Par: Denis Bélanger

Vincent Desautels en pleine action virtuelle. Photo gracieuseté

Pour pallier l’absence de pilotes sur leur piste, les propriétaires de SH Karting de Saint-Charles-sur-Richelieu viennent de lancer la ligue de Karting virtuelle SH Sim-Karting qui permet aux habitués de circuler et concourir sur la piste de SH Karting.

Publicité
Activer le son

« Nous voulions trouver une façon de maintenir l’intérêt chez les gens alors que nous ne sommes pas encore ouverts en raison du coronavirus », explique d’emblée Junior Tétreault, de SH Karting.

Cette initiative est possible grâce au simulateur de course informatique rFactor 2. Il y a quelques années, des concepteurs avaient déjà reproduit la piste de SH Karting, mais avec quelques lacunes. La pandémie de la COVID-19 a amené les gestionnaires à vouloir améliorer le tout pour lancer la ligue. « C’est incroyable à quel point cela ressemble à la piste », admet M. Tétreault.

La compétition s’adresse aux pilotes expérimentés qui doivent ainsi avoir le jeu à la maison et une manette en forme de volant pour pouvoir participer aux courses. « Nous ne voudrions pas que n’importe qui s’inscrive pour faire du grabuge en provoquant des sorties de piste. Nous voulons que les gens aient du plaisir », ajoute M. Tétreault.

Les compétitions se dérouleront sous le même format qu’à SH Karting, soit une séance de qualification pour déterminer l’ordre de départ, suivi de la course. La ligue se veut aussi accessible pour les spectateurs et les courses seront ainsi diffusées sur YouTube. Junior Tétreault, qui est annonceur maison pour SH Karting depuis 2001, assurera la description des courses.

« Nous avons fait une épreuve test le 9 mai dernier avec une quinzaine de pilotes. Ça s’est bien passé. Tout le monde a aimé l’expérience. Les pilotes ont trouvé le jeu intéressant et réaliste. Les gens pouvaient aussi suivre la course sur YouTube. Nous avons eu à un moment donné une quarantaine de spectateurs qui visionnaient le test », rapporte M.Tétreault. La première course officielle a eu lieu le 16 mai dernier et la prochaine devrait se tenir le 23 mai à 20 h.

Un projet au ralenti

Junior Tétreault est un ancien pilote de kart qui connaît depuis longtemps les propriétaires Sacha Gagnon et Simon Robin. Il a quitté son emploi ce printemps pour se consacrer à la mise sur pied d’une équipe de compétition. Trois pilotes avaient été annoncés et le processus de sélection pour un 4e pilote était imminent. Évidemment, le projet a été freiné par la COVID-19. « Nous attendons les nouveaux châssis qui devraient éventuellement arriver. On devait les recevoir au début du mois de mai. »

image