11 novembre 2016
Sergey Kovalev doit gagner
Par: Denis Bélanger
Sergey Kovalev doit gagner

Sergey Kovalev doit gagner

C’est dans un peu plus d’une semaine qu’aura lieu le combat au sommet chez les 175 lb opposant Sergey Kovalev, détenteur de trois couronnes mondiales, à Andre Ward, l’un des meilleurs boxeurs de la planète.

C’est un très gros combat pour tous les initiés. Les deux boxeurs sont invaincus chez les professionnels et font partie du top 10 livre pour livre de tout chroniqueur sérieux.

Évidemment, c’est dommage que les boxeurs n’aient pas l’aura des Mayweather, Canelo et GGG de ce monde.  S’ils étaient deux super-vedettes, le combat engendrerait des centaines de millions pour les deux combattants. Je ne suis pas certain que le combat soit un si grand succès à la télé à la carte. Mais le combat n’aurait probablement pas lieu si les deux étaient des super-vedettes, car les négociations seraient fort compliquées. Les deux boxeurs mettent en jeu leur fiche immaculée dans le but de gagner plus de notoriété, et ainsi, être plus vendeurs aux yeux du grand public.
Il est évident que le gagnant du duel sera probablement élu boxeur de l’année.

Dans les deux cas, c’est leur plus grand défi en carrière. Cependant, le crédit qui sera accordé au gagnant ne sera pas le même. Je suis convaincu qu’Andre Ward obtiendrait beaucoup plus de mérite à battre Kovalev que l’inverse.
Pourquoi dites-vous? C’est Kovalev le favori. C’est dans sa catégorie de poids. Ward évoluait avant chez les 168 lb. Certains pugilistes frappent un mur quand ils montent de catégorie. Ensuite, Andre Ward maîtrise l’art de la boxe, mais n’a pas la même force dévastatrice que son adversaire. Il a seulement enregistré 2 K.-O. à ses 11 derniers combats. Kovalev, lui, a enregistré pour sa part 26 K.O en 31 combats. 

Ward a de plus connu de longues périodes d’inactivités. Kovalev disputera son 9e combat  en trois ans comparativement à cinq pour Andre Ward.  Évidemment, en termes de rounds, la différence n’est pas si énorme, soit 45 pour Ward et 53 pour Kovalev. Pour ce qui est de la qualité de l’opposition, Kovalev est encore favorisé. Au cours des trois dernières années, Andre Ward s’est battu contre Edwin Rodriguez, Paul Smith, Sullivan Barrera et Alexander Brand. Rodriguez et Barrera sont de bons boxeurs qui n’ont pas encore atteint les hauts sommets de leur sport. Du côté de Kovalev, pour la même période, il a affronté notamment Bernard Hopkins, Jean Pascal, Isaac Chilemba et Nathan Cleverly qui sont supérieurs aux récents adversaires de Ward.

Évidemment, dans l’ensemble de leur carrière, c’est Andre Ward qui a le tableau de chasse le plus impressionnant, avec des victoires contre Chad Dawson en 2012, alors membre du top 10 livre pour livre, contre Carl Froch, qui sera élu au temple de la renommée assurément, et Mikkel Kessler. Lui, Kovalev, a dominé Hopkins comme personne ne l’avait fait, mais le vieux routier avait alors 50 ans. Il a aussi été le premier à envoyer au plancher Jean Pascal. Notre Jean national est un excellent boxeur, mais n’est pas aussi redoutable que Froch. Et selon  moi, Kessler est meilleur que Cleverly. Mais les victoires significatives de Ward ne sont pas récentes.

Évidemment, Kovalev n’a pas si bien paru à son dernier combat contre Chilemba, qui a réussi à faire la limite. Il ne faut pas oublier que les deux boxeurs ont le même promoteur et il n’y avait aucune animosité entre les deux.
C’est certain que la défaite fera plus mal à Kovalev qu’à Ward. Le russe  a une pression. Mais sa puissance et ses habiletés vont maintenir Ward à distance. Kovalev va gagner par décision unanime. J’espère que ce sera un bon combat.

image