18 septembre 2015
Saint-Jean-Baptiste veut améliorer la sécurité des piétons
Par: Karine Guillet
Saint-Jean-Baptiste souhaite améliorer la ciruclation aux abords de l'école de l'Amitié.

Saint-Jean-Baptiste souhaite améliorer la ciruclation aux abords de l'école de l'Amitié.

SÉCURITÉ. La municipalité de Saint-Jean-Baptiste veut accroître la sécurité près de l’école de l’Amitié en se penchant sur les déplacements des élèves-marcheurs.

Selon la mairesse Marylin Nadeau, la circulation aux abords de l’école est problématique, particulièrement le matin. «Ce sont quinze minutes intenses près de l’école. On veut qu’il n’arrive rien. On est déjà chanceux que rien ne soit arrivé».

La municipalité songe à revoir la signalisation en milieu scolaire depuis l’an dernier. Elle avait déjà approché la Régie intermunicipale de police Richelieu-Saint-Laurent, sans suite. Elle a cette fois-ci confié le mandat de concevoir un plan de déplacement à l’organisme belœillois Nature-Action Québec, en collaboration avec Vélo-Québec.

Favoriser le transport actif

Baptisé «À pied, à vélo, ville active!», le programme de Nature-Action a d’abord pour but de stimuler le transport actif chez les parents et les élèves du primaire.  Selon l’organisme, l’approche permet notamment de diminuer la circulation automobile près de l’école, tout en proposant un accès sécuritaire à l’école pour les piétons et les cyclistes.

Le plan de déplacement proposé par Nature-Action permettra à la municipalité d’identifier les obstacles qui se dressent devant les piétons et les cyclistes. Il proposera aussi des mesures correctrices pour améliorer la sécurité des trajets empruntés pour se rendre à l’école. Nature-Action dressera un bilan des habitudes des familles grâce à un sondage auprès des parents et à une marche de repérage.

Dépendamment des conclusions de l’organisme, elle croit que la municipalité pourrait réaliser le plan dans l’année suivant sa réception, prévue pour 2016.

image