21 mars 2021
Saint-Charles reçoit 10 000 $ pour la pratique de loisirs hivernaux
Par: Denis Bélanger

La Municipalité de Saint-Charles-sur-Richelieu obtient une aide financière de 10 000 $ du Fonds En Montérégie, on bouge! pour l’acquisition d’équipements de loisirs hivernaux qui seront gratuitement mis à la disposition de ses citoyens.

Publicité
Activer le son

« Ayant des infrastructures qui comprennent des aires de glace (patinoire et anneau de glace) et profitant de la précieuse collaboration de la fabrique de l’Église de Saint-Charles, qui nous permet d’aménager un terrain de glisse sur ses terres, nous allons pouvoir offrir à notre population la possibilité d’emprunter des équipements qui lui permettront de profiter des joies de l’hiver, explique la porte-parole et responsable des loisirs, Josiane Arsenault Dubé. De plus, Roger Picnic, une entreprise familiale située sur notre territoire, donne accès aux citoyens à ses sentiers en forêt, sur lesquels il est aussi possible de faire de la raquette. »

La Municipalité prévoit aussi faire l’acquisition de skis-raquettes hors-piste pour les citoyens ayant accès à un champ ou à un boisé dépourvu de sentiers. Le principal défi pour le moment est toutefois de mettre rapidement la main sur les équipements.

« La plupart des items recherchés sont épuisés chez les fournisseurs. Il se peut que le prêt de la flotte complète d’équipements à la population ne puisse être réalisable avant la saison prochaine. En espérant que l’hiver 2021-2022 sera aussi beau que celui-ci. »

Trois autres projets de la Vallée-du-Richelieu bénéficieront d’une subvention dans le cadre du Fonds En Montérégie, on bouge! Une somme de 3929,68 $ sera accordée à la Ville de Belœil pour de la raquette en plein air, 4840 $ à la Municipalité de Saint-Antoine-sur-Richelieu pour l’activité Saint-Antoine sur la neige et 3000 $ au Club de canotage d’Otterburn Park pour l’achat de nouveaux kayaks.

À propos du Fonds

C’est Loisir et Sport Montérégie (LSM) qui a été mandaté par le ministère de l’Éducation pour gérer le Fonds. Ces deux instances ont annoncé l’octroi d’un soutien financier de 175 552 $ pour la réalisation de 25 projets en Montérégie.

Deux appels de projets ont été lancés en 2020 dans le but de soutenir la réalisation de nouveaux projets ou la bonification de projets existants favorisant directement l’activité physique. À l’automne 2020, ce sont 48 projets qui ont pu voir le jour grâce à un financement de 363 803 $, pour un total de 539 355 $ en 2020.

« Je me réjouis des sommes octroyées par le gouvernement qui confirment toute l’importance pour la population d’avoir accès à des organismes et à des installations sportives et de loisirs sécuritaires et de qualité. Je félicite également les organismes de la région de la Montérégie qui proposent des projets innovateurs pour faire bouger les citoyennes et les citoyens et qui leur font découvrir le plaisir d’être actifs physiquement! », a déclaré Isabelle Charest, ministre déléguée à l’Éducation et ministre responsable de la Condition féminine.

« En tant qu’Unité régionale de loisir et de sport (URLS), Loisir et Sport Montérégie souhaite rendre le loisir accessible au plus grand nombre de personnes en soutenant les différents acteurs ayant à cœur les saines habitudes de vie », a mentionné de son côté Patrick Lafleur, directeur général de Loisir et Sport Montérégie.

image