24 janvier 2018
Fin du programme d'aide financière pour ainé
Saint-Basile-le-Grand veut revoir la formule d’aide
Par: Vincent Guilbault
Photo: Pixabay.com

Photo: Pixabay.com

Le 17 janvier, les élus de Saint-Basile-le-Grand ont annoncé la fin du programme d’aide aux ainés propriétaires d’une résidence, qui coûtait environ 40 000 $ à la Ville. Toutefois, la Ville réservera ce même montant pour aider les ainés, dans une formule qui reste à définir.

De 2010 à 2017, les propriétaires de Saint-Basile-le-Grand âgés de plus de 65 ans pouvaient demander à la Ville un remboursement annuel d’environ 55 $ annuellement, ce qui représente 10 % des frais payés en services municipaux, comme la tarification d’eau. Environ 700 ainés se prévalaient de ce droit annuellement.
Selon Normand Lalande, trésorier et directeur général adjoint à la municipalité, le programme a été supprimé parce qu’il ne remplissait pas tout à fait son rôle, soit de favoriser le maintien à domicile des ainés. Toutefois, la Ville doute que le 55 $ ait réellement un impact direct sur le maintien à domicile pour un propriétaire de maison, qui doit payer par exemple plus de 3000 $ en taxes.
La Loi sur les compétences municipales permet à une municipalité d’aider les gens dans le besoin, mais le programme actuel créait des exceptions, puisqu’il s’adressait seulement aux propriétaires, souligne M. Lalande. «Nous étudions donc d’autres avenues, qui ne sont pas encore définies. Mais la somme de 40 000 $ est demeurée au budget et le conseil souhaite le consacrer à l’aide aux ainés. Peut-être que le montant pourrait être remis à un organisme plus près des ainés, par exemple. Nos outils actuels ne nous permettaient pas de cibler directement les gens dans le besoin; nous devons revoir notre formule.»
Concernant les ainés touchés par une hausse marquée de leurs taxes municipales, M. Lalande rappelle l’existence d’une subvention compensatoire, offerte par Revenu Québec.

image