29 août 2019
Saint-Antoine-sur-Richelieu célèbre ses producteurs
Par: Sarah-Eve Charland

L’affiche de l’événement où figure notamment l’œuvre d’Alain Bissonnette a été dévoilée en conférence de presse le 20 août. Photo gracieuseté

Saint-Antoine-sur-Richelieu organise sa première Fête des Récoltes le 22 septembre, au parc de la Fabrique, afin de promouvoir l’achat local et le développement durable. Une dizaine de producteurs de la municipalité et des villages voisins participeront à cette première édition qui se veut rassembleuse.

La citoyenne Christiane Poulin a soumis ce projet dans le cadre du processus de budget participatif proposé par la Municipalité l’année dernière. « Je vis à la campagne. Ça fait près de 37 ans que j’habite Saint-Antoine. J’ai toujours trouvé que la relation entre le village et la campagne était difficile. Parfois, des gens du village ignorent les producteurs de la campagne », affirme-t-elle.

Au moment de mettre sous presse, dix producteurs avaient annoncé leur participation, dont des maraîchers, un producteur de camerises, un boulanger, un producteur de l’érable, de cassis, de courges et de citrouilles et des éleveurs de poulets, de bœufs et de chèvre Boers.

« On n’a pas un bon véhicule pour les faire connaître. Dans la gloriette, on avait proposé de publier des textes pour afficher leurs activités. Le message ne s’est pas rendu. On n’en a pas reçu », continue la mairesse de Saint-Antoine, Chantal Denis.

Cette dernière est heureuse de voir ce projet réalisé. Il avait été soumis au budget participatif. Après s’être assuré de la conformité du projet, le comité de pilotage a soumis cinq projets au vote populaire. Trois projets ont été retenus, dont celui de la Fête des Récoltes. Pendant la journée, on y retrouvera de l’animation. La musicienne de Saint-Antoine, Monique Proulx, invitera petits et grands à chanter avec elle. Les familles pourront aussi visiter une mini-ferme.

L’événement se veut écoresponsable en ne distribuant pas de sacs en plastique à usage unique. Les visiteurs seront invités à amener leurs sacs réutilisables. Les personnes ayant des surplus en provenance de leur jardin pourront les amener afin d’en faire un don à l’organisme Le Grain d’Sel.

En plus d’une contribution de la Ville, l’événement a reçu une aide financière du député de Borduas, Simon Jolin-Barrette et du ministère du Tourisme du Québec.

image