30 décembre 2016
Rétrospective 2016: Le jeu permis dans les rues
Par: L'Oeil Régional

RÉTROSPECTIVE. Jusqu’au 2 janvier, L’Œil Régional vous présente les événements qui ont marqué l’actualité de la Vallée-du-Richelieu en 2016.

En avril dernier, la Ville de Beloeil annonce l’initiative Dans ma rue, on jeu!

Les joueurs de tous âges peuvent maintenant s’adonner à des activités (hockey, marelle, corde à danser, etc.) tout à fait légalement dans les rues de Beloeil.

À la demande des résidents, la Ville peut autoriser le jeu libre sur leur rue. Après un processus de validation d’une trentaine de jours, le comité de circulation de la rue pourra permettre le jeu si la rue répond à certains critères de sécurité. Une affiche municipale délimitera l’endroit où le jeu est permis.

L’idée est de permettre le jeu libre dans les rues pour favoriser le sport et les saines habitudes, tout en permettant aux résidents de s’approprier leur voisinage.

Quelques semaines à peine après cette annonce, des dizaines de rues de la Ville permettent le jeu libre.

L’initiative plaît; le Carrefour action municipale et famille remet une distinction à la Ville, puis l’Association québécoise du loisir municipal aussi.

Avec l’appui de la Coalition québécoise sur la problématique du poids, l’Association pour la santé publique du Québec et la Ville de Belœil, le député de Borduas, Simon Jolin-Barrette, prend la balle au bond et milite pour inciter les municipalités à adopter une réglementation semblable dans toutes les rues du Québec. Déjà, plusieurs municipalités se montrent intéressées.

image