25 juillet 2018
Réouverture attendue pour le Strøm Spa
Par: Karine Guillet

Le spa avant l'incendie. photo: Gracieuseté

La piscine. photo François Larivière

La piscine. photo François Larivière

Vue de l'extérieur. photo:François Larivière

Le nouveau bâtiment. photo:François Larivière

photo:François Larivière

La salle de relaxation avec des chaises équipées de lumières infrarouges. photo:François Larivière

Guillaume Lemyone, Julie Morin, Serge Beauchemin et Yves Corriveau, maire de Mont-Saint-Hilaire. Photos: François Larivière

Guillaume Lemyone, Julie Morin, Serge Beauchemin et Yves Corriveau, maire de Mont-Saint-Hilaire. Photos: François Larivière

Le nouveau décor est beaucoup inspiré de l’ancienne configuration du site, dans une volonté de conserver l’ambiance et l’âme de l’endroit. photo: François Larivière

Le nouveau décor est beaucoup inspiré de l’ancienne configuration du site, dans une volonté de conserver l’ambiance et l’âme de l’endroit. photo: François Larivière

Un an et demi après le violent incendie qui avait rasé l’ancienne partie du complexe, le Strøm Spa nordique de Mont-Saint-Hilaire a enfin rouvert ses portes vendredi. L’endroit est complètement transformé, après un investissement de 13 M$.

La réouverture du site de Saint-Hilaire était fort attendue dans la communauté, constate la directrice du Strøm Spa Saint-Hilaire, Julie Morin, qui soutient que les clients étaient nombreux à s’enquérir de la date de réouverture. «Ça nous a montré que les clients étaient toujours présents. Si on avait la chance de se promener dans les rues avec notre uniforme, on se faisait arrêter. On a reçu des câlins, des poignées de main, des cadeaux des commerçants. Les gens avaient vraiment hâte qu’on soit ouverts.»
Acquis en 2014, le spa de Mont-Saint-Hilaire avait été la proie d’un violent incendie qui avait pris naissance dans un sauna sec et a complètement ravagé l’ancienne partie au lendemain de Noël, en 2016. L’entreprise venait tout juste d’exécuter d’importants travaux d’agrandissement de 4,5 M$. Le Spa a essuyé un nouveau revers il y a deux semaines, alors qu’il a dû repousser son ouverture officielle d’une semaine en raison d’un incendie mineur qui n’a cette fois-ci pas causé de dommages.
«On est passé par beaucoup d’émotions dans les dix-huit derniers mois, a expliqué Serge Beauchemin, l’un des actionnaires du Strøm Spa, devant la foule massée à l’occasion de cette réouverture. On a traversé toutes sortes d’épreuves. On s’est découvert beaucoup de résilience, une force de caractère et de nouvelles compétences en gestion de crise et d’émotion, parce qu’on a en une toute une gamme.»

Plus forts
Également actionnaire et président du Strøm Spa, Guillaume Lemoyne soutient que la tourmente qu’a traversé l’entreprise lui aura permis d’en ressortir plus forte, en travaillant sur ses valeurs. Il a au passage salué le travail de l’équipe devant l’ampleur de la tâche accomplie, de la démolition à la reconstruction en passant par les démarches avec les assurances et l’obtention de permis nécessaires.
«Ce qui me touche le plus, c’est de retrouver l’équipe. Je revois des visages que je n’avais pas vus depuis un an et demi et ils sont encore là prêts à servir la clientèle. C’est là que tu vois que ce n’est pas une job pour eux, c’est une passion.»

Travaux majeurs
La capacité du Strøm de Saint-Hilaire a presque été doublée avec les travaux de reconstruction, pouvant maintenant accueillir jusqu’à 300 personnes. Le complexe a conservé le bain minéral en pierre, le sauna noir et les yourtes de détentes. Mais il en a aussi profité pour ajouter une salle de détente dans le noir munie de chaises «zéro gravité» rétroéclairées et chauffées par infrarouges.
M. Lemoyne explique s’être beaucoup inspiré de l’ancienne configuration du site pour la reconstruction et la transformation, dans une volonté de conserver l’ambiance et l’âme de l’endroit. L’équipe a aussi travaillé afin de mettre en valeur la beauté naturelle du site. «On laisse la place à la montagne. On n’a pas été mettre de bâtiment devant la montagne. On veut qu’elle nous envoie son énergie. C’est le concept de laisser la place à la nature. Le terrain est magnifique, on le fait parler avec des éléments architecturaux.» n

image