6 mars 2015
Records par-dessus records pour la famille Darsigny
Par: L'Oeil Régional
La famille Darsigny: Tali, David, Matt et Yvan.

La famille Darsigny: Tali, David, Matt et Yvan.

L’équipe d’haltérophilie de Richelieu-Yamaska n’a pas battu un, ni deux records des Jeux du Québec, mais bien quatre. Si elle a pu mettre la main sur 17 médailles, ce qui représente plus de la moitié de la récolte totale de la délégation, c’est en partie grâce à la famille Darsigny.

Comme prévu les membres de l’équipe d’haltérophilie de Richelieu-Yamaska ont brillé sur le plateau de compétition. Si l’une du clan a fracassé trois de ses propres records qu’elle détenait de la 48e Finales des Jeux du Québec à Saguenay, l’autre a battu un record vieux de 20 ans à l’épaulé-jeté.

Commençons par Tali Darsigny, fille de l’entraîneur Yvan Darsigny, sœur de Matt Darsigny et cousine de David Darsigny, qui a tout raflé à la compétition des plus de 58 kg. La jeune fille de Saint-Simon a levé 80 kg à l’arraché, 97 kg à l’épaulé-jeté, et ce, pour un total de 177 kg, soit 47 kg de plus que sa plus proche rivale de l’Est-du-Québec.

«Je suis assez satisfaite de ma performance, mais ma préparation n’a pas été fait en fonction des Jeux du Québec. À ma dernière compétition, j’ai levé un total de 187 kg», explique Tali Darsigny.

En 2013, la jeune prodige de 16 ans avait éclipsé les records des Jeux du Québec chez les 58 kg appartenant à Valérie Lefebvre, partenaire d’entraînement d’Annie Moniqui, participante aux Jeux olympiques de Londres.

De son côté, Matt Darsigny a battu le record à l’épaulé-jeté dans la catégorie des 51 kg, en levant une charge de 86 kg, en plus de décrocher trois médailles d’or.

image