3 mars 2017
Rapide sur patins et sur deux roues
Par: Denis Bélanger
Nicolas Ippersiel dans l’uniforme des Gaulois Bantam AAA.

Nicolas Ippersiel dans l’uniforme des Gaulois Bantam AAA.

PORTRAIT. Comme bien d’autres athlètes, Nicolas Ippersiel a participé à deux Jeux du Québec dans des sports différents. Le jeune de Saint-Denis-sur-Richelieu se démarque du lot en jouant à un haut niveau au hockey, une discipline demandant souvent à ses athlètes un engagement à longueur d’année.

Nicolas Ippersiel a eu son baptême des Jeux du Québec l’été dernier à Montréal en cyclisme sur route. En plus de deux respectables 4e places, il est monté sur la troisième marche du podium en course sur route. Puis, il a le privilège de représenter Richelieu-Yamaska à Alma en hockey à titre de membre régulier et capitaine des Gaulois d’Antoine-Girouard (Saint-Hyacinthe) bantam AAA.

Le jeune homme a commencé le hockey à 9 ans. Auparavant, il se débrouillait déjà bien au patinage de vitesse. Quand il a eu un bâton entre les mains, il a vite voulu troquer sa paire de patins. Il s’est ensuite initié au vélo à 11 ans, pour suivre les traces de son frère. «Quand j’ai commencé à faire du vélo, c’était clair dans mon esprit que je ferais de la compétition, a commenté Ippersiel avant le début des Jeux du Québec. Je commence le vélo quand l’été arrive et reprends le hockey à l’automne. Bien que je pratique deux sports, je préfère le hockey.»

Le vélo a notamment permis à Nicolas Ippersiel de développer son endurance au hockey. En plus, il possède sur la patinoire une bonne explosion, bien utile en échappée.

Si le principal intéressé demeure modeste devant son parcours sportif, son entraîneur au hockey, Julien Cayer, louange les talents de Nicolas Ippersiel. «Nicolas est un athlète d’une excellente forme physique et il est très sérieux dans tous les sports. Il porte le C de capitaine, car il montre l’exemple et a la passion en  lui», ajoute Cayer,  un ancien choix de repêchage des Red Wings de Detroit de la Ligue nationale de hockey.

Julien Cayer pense d’ailleurs que son capitaine a les atouts pour percer l’alignement des Gaulois midget AAA dès l’année prochaine. «Il joue dans les deux sens de la patinoire. Il se laisse plus aller offensivement cette année, renchérit l’entraîneur. C’est un joueur qui amène aussi beaucoup de constance, ce qui est une grande qualité à son âge.»

image