24 janvier 2018
Qu’attend le ministère des Transports
Par: L'Oeil Régional

À la suite de l’accident mortel survenu le 12 janvier, j’ai envoyé un message au ministère des Transports que j’ai aussi fait parvenir au directeur général de la ville de Saint-Basile-le-Grand. Malheureusement, à ce jour, je n’ai reçu aucune réponse.

Je suis en colère. Le 12 janvier, un homme de 75 ans est décédé en traversant l’intersection pour laquelle j’avais fait une plainte en août 2016 au ministère des Transports. J’ai constaté que d’autres citoyens ont manifesté leurs inquiétudes au sujet de cette intersection.
En septembre 2012, une jeune fille est morte à une autre intersection de la Ville, soit celle de la route 116 et de la montée des Trinitaires à Saint-Basile. En juillet 2014, une adolescente de 14 ans est décédée à Saint-Bruno à l’intersection de la route 116 et du boulevard de Boucherville. En août 2017, une jeune de 16 ans est décédée à la même intersection que l’homme happé à mort le 12 janvier 2018, soit route 116 et boulevard du Millénaire. Nous en sommes maintenant à quatre décès à trois intersections consécutives sur la route 116. Qu’attend le ministère des Transports pour réagir?
Ma demande, jadis, était d’allonger le délai pour laisser traverser uniquement les piétons à l’intersection route 116 et boulevard du Millénaire. Plusieurs automobilistes ne laissent pas la chance aux piétons de traverser. Lorsqu’un piéton active le bouton pour traverser, le piéton blanc disparaît après 5 secondes et laisse place à une main rouge pour 32 secondes. Voici l’explication du ministère des Transports: «Dans les faits, le piéton blanc indique la phase d’engagement, tant que le piéton blanc seul est allumé, les piétons peuvent commencer à traverser la rue. La main clignotante correspond à la phase de dégagement, quand la main clignote, ça signifie qu’un piéton qui a déjà commencé à traverser aura le temps de se rendre de l’autre côté de l’intersection, mais qu’un piéton qui n’a pas commencé à traverser ne pourrait pas avoir le temps de traverser l’intersection.» Dans les faits, un automobiliste qui voit une main rouge présume que le piéton n’a plus le droit de passage. Je suis témoin de cette situation plusieurs fois par semaine.
Dans un nouveau message envoyé au ministère des Transports ce week-end, je demande aussi d’interdire le virage à droite au feu rouge sur le boulevard du Millénaire. L’homme de 75 ans semble s’être fait frapper par un automobiliste qui tournait à droite au feu rouge. Je traverse la 116 plusieurs fois par semaine à cet endroit et il faut toujours s’assurer qu’aucune voiture ne tourne à droite.
Je suis en colère. Très en colère! Combien de morts faut-il pour passer à l’action? Des centaines de piétons traversent la route 116 à l’intersection du Millénaire chaque jour.
J’attends impatiemment une réponse de la part d’un employé du ministère des Transports. J’aimerais beaucoup discuter avec lui ou avec elle de ce grave problème qui ne se règle pas à Saint-Basile-le-Grand.

Sophie Tremblay

image