3 octobre 2018
Créations-sur-le-champ/Land Art
Quatorze artistes créent l’impossible au Pavillon de la pomme
Par: Olivier Dénommée
e Coup de cœur 2017 a été décerné à Tronqué de Pierre-Étienne Locas.
Photo: Patrick Deslandes

e Coup de cœur 2017 a été décerné à Tronqué de Pierre-Étienne Locas. Photo: Patrick Deslandes

Un an après avoir été charmé par l’audace de Tronqué de Pierre-Étienne Locas, le public de la région est de nouveau attendu en grand nombre au Pavillon de la pomme pour découvrir les dix nouvelles œuvres créées dans le cadre des 12es Créations-sur-le-champ/Land Art. Quatorze artistes professionnels plus audacieux les uns que les autres s’y donnent rendez-vous du 10 au 14 octobre pour le grand plaisir des curieux.

Comme toujours, Jérémie Boudreault, directrice artistique de l’événement, a laissé carte blanche aux artistes sélectionnés, et n’a pas été déçue des projets qu’on lui a proposés. «Le grand thème est “Soyons réalistes, créons l’impossible” et je crois qu’il est difficile de trouver meilleur thème pour cette activité qui attire des milliers de personnes chaque année», explique-t-elle avec fébrilité.
Elle ne peut pas dévoiler les détails des dix projets proposés, mais admet qu’il y a étrangement une tendance qui se dessine entre les différentes propositions. «Les artistes ont tellement d’influence entre eux que c’est dans l’air», estime-t-elle. Toutefois, le climat électoral au Québec n’a «pas tellement» eu un impact sur les œuvres proposées par les artistes, précise-t-elle en riant. Pour cette 12e édition, Lise Létourneau, le duo Daniel Auclair et Jessica Surendorff, José Luis Torres, Myriam Roux, Michel Gautier, le duo Melsa Montagne et Nicolas Des Ormeaux, Géraldine Laurendeau, le duo Chantal Lagacé et Brigitte Gendron, le duo André Laforest et Natalie Petrarca et Boris Pintado ont répondu à l’invitation de Mme Boudreault et plusieurs ont proposé de «gros projets», dont certains nécessiteront des balles de foin non comestibles. La directrice artistique n’en dit pas plus et laisse la surprise aux visiteurs!

Dans le cœur des gens
Jérémie Boudreault mentionne fièrement que de plus en plus d’Hilairemontais «attendent le Land Art chaque année», signe de son succès au fil des ans. «Les gens d’ici aiment aussi assister au processus de création, du mercredi 10 octobre jusqu’au dimanche», ajoute-t-elle. Le côté éphémère des créations proposées contribue également à rendre plus précieux le moment passé à les admirer. Mme Boudreault promet finalement que cette 12e édition sera tout particulièrement «renversante».
Cette année encore, il sera possible pour le public de voter pour son œuvre coup de cœur dès le dimanche 14 octobre, et ce, jusqu’au lundi 22 octobre. C’est un rendez-vous au Pavillon de la pomme!

image