8 février 2019
Quartier Général prend la place du Bistro Laurier
Par: Denis Bélanger

Nicolas Garcia et Isabelle Guerrera. Photo Denis Bélanger | L’Œil Régional ©

Le bâtiment du Quartier Général abritait autrefois le Bistro Laurier. Photo François Larivière | L’Œil Régional ©

Une page d’histoire se tournera définitivement dans le Vieux-Belœil. Plusieurs traces du Bistro Laurier disparaîtront pour faire place à un nouveau commerce à vocation différente, le café Quartier Général du Vieux-Belœil.

Appartenant depuis 2015 à Nadia Leblanc, le Bistro Laurier avait annoncé cet automne sa fermeture définitive après plusieurs années d’activité. Peu de temps après que le bar ait servi ses derniers clients, le bâtiment abritant le commerce sur la rue Laurier a été acheté par les porteurs du nouveau commerce à une compagnie à numéro administré par Michel Guertin, en octobre, au coût de 460 000 $.

Le Quartier Général, qui contiendra un volet restauration, a pour actionnaires le couple de Belœillois Nicolas Garcia et Isabelle Guerrera, ainsi que Rebecca Fotiadi. Le concept du Quartier Général est né en 2011 à La Prairie. Mme Fotiadi a acheté le commerce en 2013 et y a apporté sa couleur. Nicolas Garcia a commencé à travailler au Café en mai 2017. Auparavant, M. Garcia exploitait avec le conjoint de Rebecca Fotiadi une entreprise de charcuterie fine, Les Cochonnailles, qui a été achetée par Plaisirs Gastronomiques en 2015. « J’ai décidé de changer d’air et d’aller travailler à La Prairie pour voir si cela me plaisait », raconte M. Garcia.
Ce dernier est finalement devenu actionnaire du Quartier Général en février 2018 et s’est mis par la suite à la recherche active d’un local à Belœil. « Mon épouse me disait qu’avec la construction de la piscine, il y avait un besoin pour un vrai café. Notre but est aussi de travailler avec les artisans et producteurs locaux. »

Les propriétaires du Quartier Général du Vieux-Belœil aimeraient bien accueillir leurs premiers clients dans la semaine du 11 février. Plusieurs démarches ont été entreprises auprès de la Ville de Belœil. Les travaux touchant la façade extérieure ont été approuvés par le comité consultatif d’urbanisme et le permis de rénovation pour les travaux intérieurs et extérieurs a été délivré en novembre dernier. Une demande de permis d’alcool est également en traitement avec la Régie des alcools, des courses et des jeux (RACJ).

Un commerce plus tranquille
Les résidants du quartier peuvent s’attendre à avoir un voisin beaucoup plus tranquille. Une décision récente de la RACJ rapporte que le Bistro Laurier avait fait l’objet de 39 plaintes pour le bruit de 2006 à 2009, de plus de 40 plaintes pour violence, méfait ou vol entre 2006 et 2013 ainsi que 15 plaintes reliées à la consommation excessive d’alcool. Les différentes problématiques avaient toutefois été réglées sous la gestion de Nadia Leblanc.

image