9 juin 2021
Exposition du photographe belœillois François Gauthier
Quarante parcs, quatre saisons, 36 découvertes
Par: Olivier Dénommée
François Gauthier pose devant une magnifique photo prise au Club de golf Belœil l’automne dernier. Photo François Larivière | L’Œil Régional ©

François Gauthier pose devant une magnifique photo prise au Club de golf Belœil l’automne dernier. Photo François Larivière | L’Œil Régional ©

Une trentaine de photos représentant les différents parcs et espaces verts de Belœil sont actuellement exposées au parc des Patriotes. Les autres se trouvent près de la maison de la culture Villebon. Photo François Larivière | L’Œil Régional ©

Une trentaine de photos représentant les différents parcs et espaces verts de Belœil sont actuellement exposées au parc des Patriotes. Les autres se trouvent près de la maison de la culture Villebon. Photo François Larivière | L’Œil Régional ©

Photographe autodidacte et résident de Belœil depuis 20 ans, François Gauthier s’est lancé dans l’ambitieux projet de visiter l’entièreté des parcs de sa ville – quarante! – et de les photographier au fil des quatre saisons. Au terme de 160 visites réalisées sur plus d’une année et de longues heures de traitement de photos, il présente actuellement Parcs et espaces verts de Belœil, une exposition montrant 36 de ses plus beaux clichés dans le parc des Patriotes et devant la maison de la culture Villebon.

Publicité
Activer le son

Rencontré au parc des Patriotes, où la majorité des photos sont exposées, François Gauthier a discuté de son projet, démarré à la fin de 2019 pour se compléter à l’automne dernier, en pleine pandémie. « J’ai visité chaque parc une fois par saison. On parle donc de 160 visites et de milliers de photos prises. Parmi celles-ci, j’en ai proposé 225 au comité qui en a retenu 36 pour l’exposition. Ça m’a pris beaucoup d’heures, surtout pour le traitement des images, mais ça m’a tenu bien occupé au courant de la dernière année », résume le photographe qui avoue avoir un faible pour le Club de golf de Belœil, le plus bel espace vert de la ville selon lui.

Au fil de la visite, il a été possible d’entendre les commentaires élogieux de plusieurs passants qui ignoraient que l’artiste était à proximité. L’esthétique « photableau », un traitement de l’image lui donnant l’apparence d’une œuvre peinte, et la beauté des éléments retrouvés dans chaque image ont assurément contribué au succès de l’exposition. « C’est l’occasion de faire de belles découvertes de parcs dont les gens ignorent peut-être même l’existence », soutient M. Gauthier, qui remercie la Ville de Belœil pour avoir subventionné l’impression des images, permettant de présenter cette belle exposition colorée.

Un conseil de la part du photographe : allez visiter Parcs et espaces verts de Belœil lorsqu’il fait soleil pour que les couleurs ressortent au maximum! Cette exposition en plein air sera au parc des Patriotes (près de l’hôtel de ville) et devant la mai- son Villebon (630, rue Richelieu) jusqu’au 25 juillet.

Des projets plein la tête
À la fin de l’exposition Parcs et espaces verts de Belœil, d’autres projets attendent François Gauthier, dont quelques expositions collecti- ves de photos prévues à l’automne, un projet avec des maisons patrimoniales et la numéri- sation de ses albums de famille. Et, doté d’un talent naturel de conteur, le Belœillois entend aussi publier son autobiographie en anecdotes au cours des prochaines années. À suivre!

image