14 décembre 2016
Projet de loi 106: le député Simon Jolin-Barrette condamne
Par: L'Oeil Régional
Le député Simon Jolin-Barrette

Le député Simon Jolin-Barrette

ENVIRONNEMENT. «En tant que député et résidant de Borduas, je suis contre la fracturation hydraulique dans la vallée du Richelieu et contre le droit d’expropriation octroyé aux pétrolières», a affirmé le député Simon Jolin-Barrette à la suite de l’adoption sous bâillon du projet de loi 106 sur les hydrocarbures.

«J’ai voté contre ce projet de loi. Pour moi, la fracturation hydraulique dans la vallée du Richelieu n’est pas quelque chose d’acceptable.»

Rappelons que le gouvernement Couillard a imposé le bâillon pour faire adopter son projet de loi 106, venant encadrer l’industrie des hydrocarbures vendredi dernier. Plus de 13 heures après avoir enclenché la procédure, l’Assemblée nationale a adopté la loi sur les hydrocarbures.

«Il est inadmissible que le gouvernement libéral se soit entêté à faire passer ce projet de loi qui ne profite d’aucune acceptabilité sociale, poursuit Simon Jolin-Barrette. D’abord, il aurait dû scinder le projet de loi en deux: un projet pour l’efficacité énergétique et un autre pour les hydrocarbures. Et puis, de faire adopter le tout sous bâillon, en limitant le temps d’échange, ce n’est ni constructif, ni démocratique. »

Selon M. Jolin-Barrette, l’avenir réside dans les énergies renouvelables et dans l’électrification des transports, a-t-il fait savoir par voie de communiqué.

TC MEDIA

image