15 septembre 2017
Près de 800 000 $ pour rénover le garage
Par: Denis Bélanger

Le garage municipal de Mont-Saint-Hilaire. Photo: Archives

La Ville de Mont-Saint-Hilaire dépensera 745 842 $ pour rénover le garage municipal et ainsi le préserver jusqu’en 2029.

Le contrat des travaux a été accordé à l’entreprise Construction R.D.J. lors de la séance ordinaire du conseil municipal du 5 septembre. D’après le maire Yves Corriveau, la municipalité a obtenu cinq soumissions et la plus élevée était de 876 000 $. Les élus ont approuvé par résolution la création d’un surplus réservé pour payer les travaux.

M. Corriveau avait annoncé en septembre 2016 qu’il remettait à la prochaine décennie la construction d’un garage neuf sur un nouveau site. Il avait estimé qu’au moins un demi-million serait investi pour la rénovation. La Ville avait au même moment adjugé un contrat de 45 000 $ à une firme ontarienne pour des services en ingénierie.

Le garage municipal a beaucoup besoin d’amour comme l’indique la longue liste de travaux à faire. Selon le maire, aucun entretien n’a été fait pour ce bâtiment construit dans les années 1970. «Nous sommes passés de 10 employés à 40. Nous prévoyions un déménagement à court terme, mais ça ne s’est jamais passé, explique M. Corriveau. Le bâtiment n’est plus conforme aux normes selon la quantité de personnes qui y travaille. Les toilettes ne sont pas adaptées, et la CSST nous poussait dans le derrière. Le toit coule aussi, les fenêtres et les portes ne sont pas étanches, les briques sont craquées. Nous n’allons pas faire des travaux d’esthétique. Pour l’agrandissement, nous allons acheter des modulaires pour en faire des bureaux. Ils seront vendus lorsque le garage déménagera.»

Dans le parc industriel
Rappelons que la Ville de Mont-Saint-Hilaire avait adopté en 2014 un règlement d’emprunt de 2,9 M$ pour acheter le dernier terrain disponible dans le parc industriel pour y déménager un jour le garage municipal. «Quand le développement résidentiel sera rendu à cet endroit, on déménagera le garage. Toutes les taxes municipales nous permettront de payer le garage», ajoute Yves Corriveau.

Le président de l’Association des citoyens de Mont-Saint-Hilaire (ACMSH), Pierre Nault, aurait souhaité que le garage municipal demeure sur le boulevard Laurier, près du terrain de l’ancien camping, qui devrait éventuellement accueillir un développement résidentiel. «Ça ferait ça de moins [en termes] de maisons, d’achalandage et de diminution de qualité de vie. Si vous l’enlevez, vous ouvrez la porte à une haute densité dans le secteur», avance M. Nault.

Yves Corriveau a répondu que le site actuel du garage est propice à de la haute densité puisqu’il est près d’une gare.

image