14 mai 2015
Prédictions de troisième ronde
Par: Denis Bélanger
-0001-11-30T00:00:00.000-05:00

-0001-11-30T00:00:00.000-05:00

Hé oui, nous sommes déjà rendus aux finales de conférence. Lesquelles des quatre équipes restantes auront la chance de se battre pour la Coupe Stanley en grande finale Je vais tenter de répondre brillamment à cette question. J’ai eu beaucoup de succès dans la deuxième ronde avec 4 bonnes prédictions sur 4. Je suis 11 en 12 jusqu’à maintenant en séries. Dans mon pool, je ne suis plus qu’à un point du meneur. C’est triste à dire, mais l’élimination du Canadien a été très payante pour moi.

Ducks d’Anaheim contre les Blackhawks de Chicago

Je commence vraiment à regretter de ne pas avoir dit dès le début que les Ducks remporteraient la Coupe Stanley. La formation californienne n’a perdu qu’une seule partie depuis le début des séries. Mais les Blackhawks n’en ont perdu que deux. Ce sera une série très serrée. Je vais répudier ma prédiction initiale et je choisis les Ducks pour l’emporter. Les Hawks ont remporté la Coupe en 2010 et 2013. Du côté des Ducks, leur dernière conquête de la Coupe Stanley remonte en 2007. Anaheim sera ainsi l’équipe la plus affamée. Ce sera toutefois loin d’être facile. Prédiction: les Ducks en 7.

Rangers de New York contre le Lightning de Tampa Bay

Je ne fais pas les choses à moitié. J’avais choisi Tampa Bay pour représenter l’Est en finale de la Coupe Stanley. Je vais encore jouer le vire-capot. Les Rangers de New York ont encore fait de preuve de caractère en comblant un déficit de trois victoires contre une. La bande d’Alain Vigneault avait fait le coup aux Penguins l’an dernier. En plus, Tampa Bay a laissé s’étirer trop longtemps la série contre le Canadien. Les Rangers deviendront la première équipe en 7 ans à se qualifier pour la finale deux années consécutives. Prédiction: Rangers en 6.

À n’y rien comprendre

Je termine cette chronique sur une anecdote.  Ma collègue, que je baptise Miss K, revient d’un beau voyage dans le Sud, en République dominicaine. Vous savez quoi, elle a pu regarder à son hôtel le troisième match de la série Canadien-Lightning. Oui, le fameux match où Tampa Bay a compté à quelques centièmes de seconde de la fin de la troisième période.

Je suis un peu jaloux. Pourquoi, il y a trois ans, ma conjointe et moi étions allés faire une petite balade à Pittsburgh. Nous étions arrivés à hôtel le soir du 7e match de la série opposant les Bruins de Boston aux Canadiens de Montréal.  À notre hôtel, un prestigieux Marriott, nous ne pouvions pas regarder le match en direct. Je devais suivre la bande défilant les résultats au bas de l’écran sur les ondes d’ESPN. Pire encore, je ne pouvais même pas regarder le 7e match opposant les Penguins de Pittsburgh au Lightning de Tampa Bay.

image