6 juin 2019
Plusieurs carrefours giratoires sur la planche à dessin
Par: Sarah-Eve Charland

Le MTQ a autorisé les plans du carrefour giratoire sur le chemin de l’Industrie. Plan gracieuseté

La Ville de Belœil élabore les plans pour trois nouveaux carrefours giratoires. Le premier se retrouvera sur le chemin de l’Industrie et les deux autres sont planifiés sur la rue Saint-Jean-Baptiste en plus de celui existant.

Les plans du carrefour giratoire sur le chemin de l’Industrie ont obtenu l’aval du ministère des Transports du Québec (MTQ) la semaine dernière. Les travaux devraient se faire d’ici 2020, sur le chemin de l’Industrie, entre la sortie 112 de l’autoroute 20 et la route Richelieu. Le carrefour doit être situé juste en face du projet du Faubourg Richelieu, comprenant un centre aquatique et un hôtel qui doivent ouvrir leurs portes en 2020.

La Ville a opté pour un carrefour giratoire parce que les études de circulations le recommandent. Le MTQ priorise aussi cette solution, mentionne la directrice du génie, Claudia De Courval.
Les coûts pour ce projet sont prévus dans un règlement d’emprunt dont une partie est payée par la Ville et une autre par les riverains. Le coût actuel du règlement d’emprunt est de 865 382 $.

Changements sur Saint-Jean-Baptiste

Deux carrefours giratoires sont aussi prévus sur Saint-Jean-Baptiste. Un à l’intersection d’Ange-Aimé-Lebrun et un autre à l’intersection du prolongement de la rue Serge-Pepin. Toujours sur Saint-Jean-Baptiste, il y aura quatre voies de circulation entre Serge-Pepin et l’autoroute 20 et deux voies pour le reste.

« Les travaux, on va les faire de façon phasée. […] Tout l’aménagement est déjà conçu. Il y a une piste cyclable qui devra être en site propre le long de Saint-Jean-Baptiste. Il y a eu une étude d’une firme. On est encore en élaboration. Il y a des choses intéressantes qu’on peut faire pour conserver les espaces verts », résume la mairesse Diane Lavoie en séance du conseil.

L’élue souhaite aménager la rue afin de garder une vue dégagée sur le mont Saint-Hilaire en provenance de l’autoroute 20. Une piste multifonctionnelle sera aménagée en site propre (avec sa propre voie) entre le ruisseau des Trente et Serge-Pepin, selon le même type d’aménagement que dans la partie construite entre Yvon-L’Heureux Nord et la rue Vinet. Un terre-plein est aussi prévu entre le carrefour giratoire existant et l’entrée du centre aquatique.

Le réaménagement ne se réalisera pas avant le prolongement de la rue Serge-Pepin, car le plan directeur des infrastructures prévoit que les égouts y soient acheminés. La Ville prévoit débuter les plans et devis pour le prolongement de la rue Serge-Pepin cette année.

image