29 mai 2017
Plus de demandes d’aide alimentaires
Par: Karine Guillet
Plus de demandes d’aide alimentaires

Plus de demandes d’aide alimentaires

Les besoins d’aide alimentaire continuent d’augmenter encore cette année, constatent les Chevaliers de Colomb de Belœil, qui gèrent un service de dépannage alimentaire.

 

«On même déjà pensé faire une guignolée avant la fin de l’école. Il y a plus de demandes, automatiquement ça prend plus de stock» confirment les chevaliers ClaudeLebrun, Sylvio Bienvenue et Daniel Leboeuf

L’an dernier, les Chevaliers répondaient en moyenne à 38 dossiers par semaine. Depuis le 1er octobre, la moyenne hebdomadaire de dossiers actifs est de 43 demandes de dépannage. Cela représente en moyenne 39 adultes et 28 enfants. «Il y a de nouvelles inscriptions presque toutes les semaines», constate le chevalier Sylvio Bienvenue.

Les chevaliers de Colomb estiment que cette hausse du nombre de demandes d’aide alimentaire s’explique souvent par des pertes d’emploi, de faibles salaires ou même des cas de surendettement. L’arrivée tardive de beau temps nuit aussi à plusieurs travailleurs de la région, dont l’emploi saisonnier dépend de la température.

Demande constante

Le comité alimentaire des Chevaliers a été relogé dans les locaux de l’église Sacré-Cœur de McMasterville en mars 2015. La superficie du local loué a officiellement augmenté de 100 pieds carrés depuis peu, pour l’entreposage. Un espace que les Chevaliers devaient utiliser de façon temporaire, qui s’est finalement avéré nécessaire en permanence.

Depuis le début d’octobre 2016, les Chevaliers ont traité 277 dossiers, soit 63 % des 436 dossiers ouverts par le comité depuis son ouverture en mars 2015. «C’est quand même beaucoup. Depuis le premier mars 2015, il y en a beaucoup qui ont déménagé, d’autres dont la situation s’est améliorée ou qui ne viennent que deux fois pas année», constate Sylvio Bienvenue.

Ces 277 dossiers représentent 344 adultes et 257 enfants qui ont cumulé 1325 demandes d’aides.

506 bénévoles ont travaillé. La plupart des usagers (72,8 %) proviennent de Belœil.

Les gens qui veulent faire des dons peuvent visiter le cdecbeloeil.com ou téléphoner au 450-464-4958.

image