14 novembre 2018
Tour Telus
Plus de 350 résidents dans les rues
Par: Vincent Guilbault
Plus de 350 manifestants ont marché dimanche pour s'opposer à la tour Telus.
Photo: Robert Gosselin

Plus de 350 manifestants ont marché dimanche pour s'opposer à la tour Telus. Photo: Robert Gosselin

L’opposante Isabelle Vermette, le maire Denis Parent et le député de Belœil-Chambly Matthew Dubé lors de la marche contre la tour.
Photo: Robert Gosselin

L’opposante Isabelle Vermette, le maire Denis Parent et le député de Belœil-Chambly Matthew Dubé lors de la marche contre la tour. Photo: Robert Gosselin

Plus de 350 résidents, des artistes et des élus d’Otterburn Park ont marché dans les rues de la ville, dimanche, pour dénoncer l’intention de Telus de construire une tour de télécommunication de 40 mètres de hauteur dans le boisé des Bosquets.

Les citoyens demandent à l’entreprise de retirer volontairement son projet de construction de tour à Otterburn Park, considérant que le site ne respecte pas les normes d’acceptabilité sociale. Les opposants demandent aussi au ministère de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique du Canada (ISDE), qui a approuvé la construction de la tour, de revenir sur sa décision.
Les manifestants s’étaient réunis dimanche, vers 13h, à la halte routière d’Otterburn Park, pour entreprendre une marche vers le stationnement de l’église communautaire, sur la rue Moutainview, devant l’endroit où la tour doit être construite.
Cette marche est l’un des nombreux moyens de pression utilisés par les résidents, avec l’appui de la municipalité. De nombreux résidents ont installé des affiches sur leur terrain pour afficher leur mécontentement, tout comme la Ville, qui a posé des affiches sur certains de ses terrains, comme celui de l’hôtel de ville et du Centre communautaire de la Pointe-Valaine. Une pétition circule aussi en ce moment, signée par plus de 1500 personnes.
Depuis le 6 novembre, une vidéo, vue plus de 10 000 fois selon les organisateurs, circule aussi sur les médias sociaux. Créé à l’initiative de l’artiste Matt Laurent, d’Otterburn Park, la vidéo réunis les artistes Jonas, Rick Hughes, Bruno Pelletier et Ari Cui Cui, qui s’opposent aussi à la venue de la tour.

Réaction de Telus
Dans une réponse envoyée par courriel, la porte-parole de Telus, Jacinthe Beaulieu, souligne que l’entreprise est toujours prête à collaborer et qu’elle s’assure de «toujours de trouver le meilleur équilibre entre les demandes des citoyens et la nécessité d’offrir un service sans fil rapide, fiable et sécuritaire, tout en accordant une attention particulière à l’environnement et à l‘harmonisation de l’équipement au milieu.»
La porte-parole souligne que la nouvelle tour est nécessaire, puisque les autres sites de l’entreprise à proximité sont déjà saturés. Cette nouvelle tour doit prévenir la dégradation du service, les appels coupés ou les zones sans couverture, affirme l’entreprise.
Mme Beaulieu rappelle que l’entreprise a toujours collaboré avec la municipalité en rencontrant la population dans un événement public, en modifiant ses plans selon les demandes et en travaillant avec un spécialiste externe engagé par la Ville. Dans son communiqué, l’entreprise relève plusieurs revirements dans les intentions des élus de l’ancien et du récent conseil municipal. Notons toutefois que le maire actuel, Denis Parent, s’est toujours opposé à la venue d’une tour lors de la campagne électorale en 2017.
Mme Beaulieu souligne la bonne foi de Telus qui a décidé de ne pas entamer son projet de construction pour le moment, même si l’ISDE a donné le feu vert à l’entreprise.

image