12 septembre 2019
Plus de 185 000 $ remis en salaires aux élus scolaires
Par: Sarah-Eve Charland

Le salaire de la présidente de la Commission scolaire des Patriotes, Hélène Roberge, s’élèvera à 41 701 $ cette année. Photothèque | L’Œil Régional ©

À la Commission scolaire des Patriotes (CSP), la présidente sera la seule parmi les élus scolaires à connaître une augmentation salariale de 447 $ cette année.

Le salaire de la présidente, Hélène Roberge, sera de 41 701 $ pour l’année scolaire 2019-2020. « Je vais parler pour moi. C’est un poste presque à temps plein, mais j’ai un autre poste à 15 heures.

Dans la majorité des cas au Québec, les présidents ont un autre emploi. […] Avant 2014, à la commission scolaire, il y avait 25 circonscriptions et il y a maintenant 11circonscriptions seulement. Il y a donc 11 commissaires et moi, la présidente élue au suffrage universel, pour s’occuper de la même population avec une augmentation du nombre d’élèves et du nombre d’écoles », souligne-t-elle.

Le vice-président recevra une rémunération de 13 200 $. Les commissaires, de leur côté, auront un salaire annuel de 6500 $. La rémunération des élus a fait l’objet d’une résolution lors de la dernière séance du conseil des commissaires du 27 août.

Le salaire des commissaires est demeuré le même depuis 2015-2016. Au cours de ces mêmes années, la présidente a connu une augmentation globale de 1808 $ de son salaire annuel. Le vice-président avait un salaire de 14 000 $ en 2015-2016.

Le budget total dédié à la rémunération des élus pour la CSP est de 185 965 $ selon le décret gouvernemental du 3 juillet 2019. Les frais de kilométrage encourus par les membres du conseil afin d’assister aux séances officielles et de travail doivent être remboursés à même ce montant maximal. Ce montant correspond à 0,05 % du budget total de la CSP qui s’élève à 389 880 691 $.

image