10 janvier 2020
Place au tournoi bantam de Belœil
Par: Denis Bélanger

Les traditionnels matchs des étoiles seront disputés le vendredi 17 janvier en soirée. Photothèque | L’Œil Régional ©

La 38e édition du Tournoi provincial bantam de Belœil a pris son envol lundi à l’aréna André Saint-Laurent et se poursuivra jusqu’au 19 janvier.

Publicité
Activer le son

Cette année, le tournoi accueillera 46 formations, soit 4 de moins que l’an dernier. « Il y a eu des fusions d’organisations au niveau du double lettres, ce qui fait qu’on retrouve moins d’équipes dans ces catégories. Ç’a été aussi plus difficile de recruter des équipes dans le scolaire, probablement parce que plus de tournois sont organisés », explique le président du tournoi, Yves Rousseau.

Un total de 16 équipes sont inscrites dans le B, 12 dans le A, 8 dans le BB, 6 dans le AA et 4 dans le scolaire. Les Montagnards du Collège Saint-Hilaire tenteront à nouveau de remporter les grands honneurs de cette catégorie. Du lot, on retrouve 8 formations venues de l’extérieur. Environ 75 parties seront disputées au cours de ces deux semaines.

Dates à retenir
À l’instar des années précédentes, le tournoi fait relâche le mercredi pour faire place aux activités de patinage artistique. Les parties seront disputées le soir, à l’exception des fins de semaine et du deuxième vendredi.

La finale du scolaire sera disputée le 12 janvier tandis que les quatre autres seront décidées au dernier jour du tournoi, le 19 janvier. La soirée du vendredi 17 janvier sera marquée par les deux traditionnels matchs des étoiles, soit un pour le simple lettre et l’autre pour le double lettre. Les entraîneurs de ces deux matchs n’ont pas encore été déterminés, mais le président Philippe St-Laurent devrait y être.
L’ouverture officielle aura lieu le samedi 11 janvier vers 14 h 10, où l’on tiendra la mise au jeu protocolaire avec plusieurs dignitaires. L’organisation profitera de l’occasion pour rendre hommage au bénévole Marco Lamothe. « Ça fait très longtemps que Marco est impliqué dans le hockey mineur et dans le tournoi depuis des années. Il est encore avec nous, maintenant il s’occupe des rafraîchissements », renchérit M. Rousseau.

Une belle continuité
Yves Rousseau en sera à sa deuxième année dans les souliers de président. Il reconnaît que c’est plus facile cette année après un premier tour de piste en 2019. Mais il s’estime chanceux d’avoir pris en main une organisation bien huilée. « Il y a une belle continuité au tournoi. Les bénévoles reviennent d’année en année; le recruteme

image