30 septembre 2016
Piscine: Otterburn Park veut l’avis de ces citoyens
Par: Karine Guillet
Le chalet de la piscine sera remplacé par un nouveau bâtiment.

Le chalet de la piscine sera remplacé par un nouveau bâtiment.

OTTERBURN PARK. Les résidents d’Otterburn Park ont jusqu’au 7 octobre pour se prononcer sur la réfection de la piscine Edmond-Auclair ou son remplacement par des jeux d’eau.

La Ville a présenté jeudi dernier, devant 250 citoyens, les options à l’étude pour remplacer la piscine, désuète selon la municipalité.

La réfection, estimée à 4,3 M$, aurait un impact maximal sur le compte de taxes évalué à 98$. Cette option permettrait de répondre à des besoins variés, mais nécessiterait une surveillance obligatoire, note la Ville.

L’option des jeux d’eau s’avérerait moins dispendieuse, à 2,2 M$. Les coûts de financement et de fonctionnement annuels seraient également moins dispendieux, entrainant une hausse sur le compte de taxes de 32$. Si l’entretient est moins élevé et que l’équipement ne nécessite pas de surveillance, les jeux d’eau offrent tout de même une offre de service limitée. 

Dans les deux cas, la Ville remplacera le chalet par un nouveau bâtiment. Le bâtiment, trop étroit, ne répond plus aux normes du code national du bâtiment. Si les citoyens préfèrent une piscine, le coût du bâtiment pourrait passer de 1,5 M$ à 2,4 M$.

Fermeture l’été prochain

Selon la mairesse Danielle Lavoie, la plupart des citoyens entendus lors de la consultation étaient en faveur de la rénovation de l’actuelle piscine et se préoccupaient de la fermeture de la piscine en 2017.

Une citoyenne, Geneviève Munos,, était d’ailleurs à l’origine d’une pétition demandant la réfection de la piscine qui avait amassé 800 signatures selon l’instigatrice.

Pas moins de 1065 baigneurs ont fréquenté chaque semaine les eaux de la piscine Edmond-Auclair l’été dernier, tout comme près de 200 enfants inscrits au camp de jour. 

Afin d’atténuer l’impact de la fermeture de l’infrastructure l’été prochain, la municipalité se penche sur la possibilité de conclure une entente avec trois partenaires possibles. La piscine du parc Réal-Vinet de Belœil de même que les installations du Domaine Rouville ou du camping du Lac du Repos, à Saint-Jean-Baptiste, font partie des options.

Les travaux devraient être réalisés en 2017 et se terminer en 2018. Otterburn Park compte déployer des efforts l’an prochain à la recherche de subventions. La Ville s’est déjà réservé 1M$ pour la réalisation du projet.

Le sondage est disponible ici.

image