14 juin 2016
Piscine à Belœil: Les citoyens demandent encore un référendum
Par: Karine Guillet
La Coalition soutient que le projet sur la rue Saint-Jean-Baptiste ne répond pas aux besoins des citoyens de Belœil.

La Coalition soutient que le projet sur la rue Saint-Jean-Baptiste ne répond pas aux besoins des citoyens de Belœil.

PROJET. La Ville de Belœil essuie un deuxième revers dans son projet de piscine municipale. Pas moins de 542 citoyens ont signé lundi le registre demandant un référendum pour la construction d’une piscine à 14,7M$.

On ignore encore  si la Ville ira en référendum avec ce projet. La directrice des communications de Belœil, Caroline Nguyen Minh, a indiqué que le conseil municipal devait se réunir mardi après-midi pour réfléchir à la suite des choses. La Ville devait faire le point mardi soir.

Il a été impossible de joindre la mairesse Diane Lavoie pour obtenir ses réactions.

Chose certaine, Belœil n’aura pas sa piscine municipale pour 2018. Dans un dépliant envoyé récemment aux citoyens, Belœil explique que la tenue d’un référendum aura des «répercussions» financières de 150 000$ et reportera l’ouverture de la piscine  de six mois, au printemps 2019, advenant une issue positive du référendum.

L’automne dernier, le projet initial de piscine de 16 M$ avait aussi été bloqué par la signature de 1128 personnes. Plutôt que d’aller en référendum, la Ville avait entrepris une démarche de consultation publique et revu les coûts du projet à la baisse.

Des citoyens ont dit avoir reçu un appel de personnes s’opposant au projet de piscine pour leur demander d’aller signer le registre. Le chef du Parti des citoyens de Belœil, Rémi Landry, affirme toutefois que son parti n’a fait aucune démarche en ce sens.  et qu’en l’absence d’un consensus, le parti n’a pas non plus pris publiquement position.    

Il se dit toutefois étonné que la Ville ait publié sur son site Web le registre signé, avec les noms et adresses des signataires. «Je trouve que c’est quasiment de l’intimidation. Est-ce qu’on marque les gens qui signent au fer rouge?», se questionne-t-il.

image