17 octobre 2018
Les amoureux du jour 2
Pierre Cayouette signe son deuxième roman
Par: Olivier Dénommée
Pierre Cayouette précise que Les amoureux du jour 2 fait beaucoup référence à René Lévesque, un personnage important pour les plus vieux et presque mythique pour les jeunes générations qui ne l’ont pas connu.
Photo: Martine Doyon

Pierre Cayouette précise que Les amoureux du jour 2 fait beaucoup référence à René Lévesque, un personnage important pour les plus vieux et presque mythique pour les jeunes générations qui ne l’ont pas connu. Photo: Martine Doyon

Journaliste, biographe et éditeur, Pierre Cayouette a signé plusieurs ouvrages au fil des années, que ce soit l’essai Lettres à un jeune politicien avec Lucien Bouchard, le récit biographique Laurent Duvernay-Tardif: «l’homme le plus intéressant de la NFL», ou encore l’essai Lettres à une jeune entrepreneure avec Alexandre Taillefer. Le citoyen de Mont-Saint-Hilaire a aussi publié son premier roman, Les jambes de Steffi Graf, en 2007. Le voilà qui, onze ans plus tard, livre un deuxième roman, Les amoureux du jour 2, situé à l’époque du référendum de 1980.

Pierre Cayouette avait 20 ans en 1980 et se souvient très bien de la donne politique à l’époque. «C’était presque la norme d’être militant souverainiste», se souvient celui qui avait envie de raconter cette époque aux jeunes générations qui n’ont jamais connu cette effervescence, sans tomber dans le roman politique. Les amoureux du jour 2 raconte cette époque à travers les yeux de Christian, son histoire, ses deuils et ses déceptions.
Selon l’auteur, cette histoire peut rejoindre autant les nostalgiques qui ont vécu cette époque que les jeunes qui souhaitent la vivre à travers la littérature. «Ça serait prétentieux de dire que je parle pour toute ma génération, mais j’ai réussi à rejoindre des inconnus avec ce livre. Certains m’ont dit que ce que je décrivais, c’était leur histoire.»

Une coïncidence
Les amoureux du jour 2 est disponible en librairie depuis le 17 septembre. Selon l’auteur, c’était tout à fait un hasard si son roman a été lancé en plein pendant la première campagne électorale québécoise depuis des décennies à ne pas avoir comme élément central la sensible question référendaire. «De toute façon, le contexte politique de l’histoire n’est qu’un prétexte pour raconter l’histoire de quelqu’un qui entre dans la vie», estime M. Cayouette. Il y voit quand même une occasion pour les lecteurs de «mesurer le chemin qu’on a fait ou pas au Québec» depuis près de 40 ans, sans jamais tomber dans le «c’était mieux avant», promet-il.

D’autres projets

Si onze années séparent les sorties de ses deux romans, Pierre Cayouette admet avoir l’intention de consacrer davantage d’énergie à ses propres récits dans les prochaines années. «Je compte délaisser les biographies et les essais pour me consacrer à mes propres projets. Un autre roman est actuellement en préparation», indique-t-il sans donner plus de détails pour le moment.
Les amoureux du jour 2, publié aux éditions Druide, est en vente partout.

image