1 mai 2015
Pétition contre la tarification du stationnement du CLSC des Patriotes
Par: L'Oeil Régional
Symbole de la privatisation selon le CLÀP, l'horodateur a été tapissé de dessins du premier ministre Philippe Couillard et du ministre de la Santé, Gaétan Barrette

Symbole de la privatisation selon le CLÀP, l'horodateur a été tapissé de dessins du premier ministre Philippe Couillard et du ministre de la Santé, Gaétan Barrette

Le Comité de lutte à la pauvreté Vallée-du-Richelieu (CLÀP) a lancé, le 1 er mai, sur le site de l’Assemblée nationale une pétition contre la tarification du stationnement du CLSC des Patriotes de Belœil.

Le Comité de lutte à la pauvreté Vallée-du-Richelieu (CLÀP) a lancé, le 1er  mai, sur le site de l’Assemblée nationale une pétition contre la tarification du stationnement du CLSC des Patriotes de Belœil.

Pour marquer l’envoi de la pétition, quelques dizaines de personnes se sont rassemblées vendredi midi autour de l’horodateur du CLSC, en fonction depuis le 5 avril.

La manifestation visait aussi, à l’occasion de la journée internationale des travailleurs, le 1er mai, à dénoncer les mesures d’austérité du gouvernement Couillard.

Symbole de la privatisation selon le CLÀP, l’horodateur a été tapissé de dessins du premier ministre Philippe Couillard et du ministre de la Santé, Gaétan Barrette, en plus de bulles de dialogue sur lesquelles étaient imaginées des paroles pour les deux politiciens caricaturés. «Enfin on paye les vraies affaires», pouvait-on lire sur l’une d’elles.

La manifestation, surveillée de loin par deux policiers, s’est terminée vers 13h.

Un peu partout au Québec et dans le monde, des manifestations ont été organisées dans le cadre de la journée internationale des travailleurs.

image