24 janvier 2020
Une Hilairemontaise au Tournoi pee-wee de Québec
Pénélope Lavoie patine avec les « boys »
Par: Denis Bélanger

Pénélope Lavoie. Photo Luc Giard | L’Œil Régional ©

Une jeune hockeyeuse de 12 ans de Mont-Saint-Hilaire, Pénélope Lavoie, participera dès la mi-février au réputé Tournoi international pee-wee de Québec. La défenseuse a été sélectionnée sur l’équipe Québec féminine qui sera dirigée par la quadruple médaillée d’or olympique Caroline Ouellet.

La formation du Québec se mesurera à des équipes de garçons. Un défi qui ne fait aucunement peur à Pénélope Lavoie. Elle joue depuis deux ans pour l’équipe M12 des Montagnards (formation masculine) du Collège Saint-Hilaire. Elle préfère d’ailleurs jouer contre les garçons. « Le jeu est plus rapide et il y a plus de contacts physiques, ce qui ne m’effraie pas non plus », lance-t-elle.

La jeune fille est bien heureuse de pouvoir jouer sur une scène aussi prestigieuse que le Tournoi pee-wee de Québec. De grands joueurs de la Ligue nationale de hockey y ont participé, dont Guy Lafleur, Wayne Gretzky et Mario Lemieux. « C’est sûr que je vais ressentir un peu de nervosité, mais je suis surtout excitée d’aller y jouer. »

Plusieurs équipes en lice
Un total de 26 équipes sont inscrites au tournoi dans la catégorie AA. Dans le lot, on retrouve des formations du Québec, des autres provinces du Canada, des États-Unis ainsi que quelques-unes provenant de pays d’Europe, dont la Roumanie et l’Autriche.

Chaque formation est assurée de jouer un minimum de trois parties. L’équipe Québec féminine disputera sa première rencontre le 16 février au Centre Vidéotron contre les Oilers Jr de St. Albert, en Alberta. Si les représentantes québécoises échappent cette rencontre initiale, elles auront l’occasion de jouer à nouveau au Centre Vidéotron seulement si elles atteignent la finale. Si elles l’emportent, elles continueront leur chemin au domicile des Remparts de Québec. La finale du AA sera disputée au dernier jour du tournoi, le 23 février.

Une meneuse dans le vestiaire
Pénélope Lavoie en sera à sa sixième saison de hockey. Après avoir essayé plusieurs sports, elle s’est mise à jouer au hockey grâce à son ami Elliot Dalpé qui l’invitait toujours à pratiquer des tirs au but. Si, au départ, elle se qualifiait davantage d’arrière à caractère défensif, elle est maintenant capable de pouvoir contribuer offensivement.

Pénélope Lavoie veut aller le plus loin possible dans son sport. Cet été, elle a participé à un camp en présence de la hockeyeuse Marie-Philip Poulin, qui l’a prise sous son aile et lui a ainsi donné de précieux conseils. Elle démontre beaucoup de sérieux sur la patinoire et dans le vestiaire. Cette année, les entraîneurs des Montagnards l’ont nommée capitaine de l’équipe. Elle prend ce rôle très au sérieux, s’assurant d’être entre autres une bonne motivatrice. C’est elle qui choisit la musique dans le vestiaire. Elle « tape » aussi tous les bâtons de ses coéquipiers.

En plus du hockey, Pénélope se garde du temps pour bien performer à l’école et gratter la guitare. Elle ne traînera toutefois pas son instrument avec elle pendant le tournoi. n

image