9 mars 2017
Pas de nouveaux panneaux d’arrêt sur le chemin Ozias-Leduc
Par: L'Oeil Régional
L’intersection de la rue Comtois et du chemin Ozias-Leduc est située à la fin d’une courbe.

L’intersection de la rue Comtois et du chemin Ozias-Leduc est située à la fin d’une courbe.

CIRCULATION. Mont-Saint-Hilaire et Otterburn Park ont décidé de ne pas aller de l’avant avec l’installation de nouveaux panneaux d’arrêt à l’intersection du chemin Ozias-Leduc et de la rue Comtois.

Deux résidentes du secteur, Viviane Beaudoin et Martine Brunet, avaient remis une pétition de 230 noms pour appuyer la demande. En réponse à celle-ci, la Ville d’Otterburn Park a effectué une étude de circulation sur le chemin Ozias-Leduc, entre le 28 novembre et le 5 décembre.

Le Comité de sécurité de la Ville d’Otterburn Park, de concert avec les maires d’Otterburn Park et de Mont-Saint-Hilaire, conclut que l’installation de panneaux d’arrêt n’est pas nécessaire puisque les quotas exigés par le ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des Transports ne sont pas rencontrés. De plus, ce secteur n’est pas plus dangereux que d’autres dans la municipalité, selon eux.

Fluidité de la circulation

Viviane Beaudoin convient que l’ajout d’un quatrième panneau d’arrêt sur le tronçon du chemin Ozias-Leduc/rue Fortier aurait eu un impact sur la circulation. Elle estime toutefois que l’arrêt à la hauteur de la rue Paul-Émile-Borduas est peut-être de trop dans la mesure où la vision est bonne à cet endroit, ce qui n’est pas le cas à l’intersection de la rue Comtois.

«Un des problèmes que nous avons apporté est que les gens roulent trop vite, indique-t-elle. Même s’il y a un miroir, nous n’avons pas le temps de voir les automobilistes arriver. Les véhicules sont petits dans le miroir et il est difficile de déterminer leur distance exacte»,

Selon la citoyenne, l’analyse de la circulation effectuée à la fin de novembre n’est pas totalement représentative de la situation puisque le gros du débit de circulation est enregistré pendant la saison estivale et le temps des pommes.

«L’étude de circulation démontre que 70% des véhicules roulent au-dessus de la limite de vitesse sur le chemin Ozias-Leduc. En plus, si Mont-Saint-Hilaire va de l’avant avec le développement de la zone A16, il y aura des impacts sur la circulation.»

Analyse de la circulation (28 novembre au 5 décembre 2016)

Vitesse (km/h)

Nombre de véhicules

10-30

1393

31-40

2920

41-50

16 125

51-60

37 638

61-70

9869

71-80

520

81 et plus

50

Total

68 515

Vitesse moyenne

53 km/h

À lire également

Des résidents réclament des panneaux d’arrêt sur le chemin Ozias-Leduc

image