21 octobre 2016
Pas de démolition pour l’instant
Par: L'Oeil Régional
Le promoteur des Condominiums Le Laurier souhaite démolir la maison Eugène-Desnoyers, située 504, rue Richelieu.

Le promoteur des Condominiums Le Laurier souhaite démolir la maison Eugène-Desnoyers, située 504, rue Richelieu.

BELOEIL. Les élus ont décidé de reporter leur décision concernant la destruction d’une maison patrimoniale sur la rue Richelieu. Le promoteur des Condominiums Le Laurier n’a pas expliqué les motifs de sa demande de destruction.

Le comité de démolition de la Ville s’est réuni le 17 octobre dernier et a convenu de consulter les citoyens du secteur avant de statuer sur la démolition.

Le Service de la planification et du développement du territoire invitera donc les citoyens à assister à une réunion concernant le dossier. La date de cette rencontre sera connue ultérieurement.

Ce n’est qu’après cette rencontre que les élus se prononceront sur la démolition de l’immeuble. Advenant le cas où la démolition serait autorisée, les citoyens auront 30 jours pour la contester auprès du comité.

De l’opposition au projet

Pour la Fédération Histoire Québec, envisager la démolition d’un élément important du patrimoine local est un non-sens.

«La Ville veut démolir une maison solide malgré sa promesse de conservation émise lors de l’accord sur le droit de passage sur la rue Richelieu. C’est une maison patrimoniale située dans un secteur patrimonial où plusieurs bâtiments ont déjà été démolis sans justification dans les dernières années», explique Clément Locat, président du comité du patrimoine de la Fédération Histoire Québec.

L’organisme souhaite donc sensibiliser la Ville à la valeur de la maison et à l’importance d’adopter une vision globale en matière de patrimoine.

«Il n’y a pas de raison de démolir une maison saine comme celle-ci. La préservation du patrimoine ne doit pas se faire à la pièce, mais dans une vision d’ensemble», ajoute-t-il.

Lorsque joint au téléphone par L’Oeil Régional, le Groupe Beauregard, promoteur des Condominiums Le Laurier, a indiqué n’avoir aucun projet de prévu avec ce terrain pour l’instant.

image