23 juin 2015
Parfum de crime: une pièce qui vaut le détour
Par: L'Oeil Régional
Jean L'Italien et Guillaume Perreault

Jean L'Italien et Guillaume Perreault

Émily Bégin et Mireille Deyglun

Émily Bégin et Mireille Deyglun

THÉÂTRE. Miser sur une comédie policière avec un humour plus raffiné s’avérait un pari risqué pour le théâtre d’été. Mais la productrice du Théâtre des Hirondelles, Lyne Drolet, peut se féliciter aujourd’hui de son choix audacieux:Parfum de crime est une pièce efficace avec une fin surprenante et mouvementée.

La présence du comédien Francis Vachon à la mise en scène contribue certainement au succès de la pièce. Le travail accompli pour alléger le texte d’Yves Arnau et lui donner une touche un peu plus comique rend l’œuvre accessible au théâtre d’été.

Parfum de crime est l’histoire d’un nouveau couple occupant un manoir. Léon (Jean L’Italien), un paléontologue, découvre un squelette dans son jardin. Il tente d’éclaircir le mystère autour de ses ossements humains. De qui s’agit-il? Le meurtrier est-il parmi les résidents de la riche demeure: sa femme Patricia (Mireille Deyglun), la bonne (Émily Bégin), le chauffeur (Guillaume Perreault) ou la nouvelle secrétaire de Léon (Hélène Grégoire)?     

Si au départ le rythme est un peu lent, la pièce parvient à nous plonger dans l’intrigue et à nous tenir en haleine. Le décor du manoir et les costumes nous font aussi bien sentir dans les années 1950.

Contrairement à la pièce C’est pas un cadeau de l’an dernier, il est difficile de deviner au fil de l’histoire le dénouement de Parfum de crime.

La comique de la pièce  

Le spectateur ne doit pas s’attendre à rire de bon cœur bien souvent durant les 90 minutes. La distribution nous offre quelques éclats de rire, mais nous accroche surtout un sourire en coin.  Nous sommes moins dans la légèreté côté humour.

Il faut saluer l’excellent jeu d’Émily Bégin dans son personnage d’Estelle. Une bonne un peu «nunuche» qui a un problème d’élocution. Elle est la comique de la pièce. Avec ses courses folles sur la scène et ses répliques maladroites, la comédienne réussit à donner le ton humoristique à l’histoire.

Le personnage coloré de la secrétaire, joué par Hélène Grégoire, apporte aussi une belle dynamique à la pièce et bonifie l’intrigue.

Loin des œuvres habituelles du théâtre d’été, Parfum de crime vaut le détour. Une pièce avec une bonne intrigue qui vous fera sourire, sursauter et qui vous amusera.

 

image