24 février 2016
Otterburn Park: une plateforme pour informer les citoyens
Par: L'Oeil Régional
jpeg) @BV:Otterburn Park va s'inspirer de la plateforme «Mon Sainte-Julie» pour son système de messagerie instantanée.

jpeg) @BV:Otterburn Park va s'inspirer de la plateforme «Mon Sainte-Julie» pour son système de messagerie instantanée.

Otterburn Park mettra en place dans quelques mois un système de messagerie instantanée par courriel, d’appels automatisés et SMS pour mieux informer les résidents des différentes activités municipales.

La Ville travaille de concert avec la firme Locomotive pour rendre accessible à Otterburn Park la plateforme citoyenne «memo», déjà existante ailleurs au Québec. L’outil de messagerie permettra aux résidents de recevoir des informations instantanées de la municipalité en lien, par exemple, avec les loisirs et la culture, les travaux d’infrastructure, la vie démocratique ou la collecte de déchets.

Les personnes intéressées par ce service auront à s’inscrire auprès de la Ville. Elles pourront sélectionner le type d’information qu’elles désirent recevoir et le moyen de communication pour être contactées.

La Ville paiera 17 246$ pour l’installation de ce système. Elle devra aussi débourser un montant de 500$ chaque mois pour l’utilisation de la plateforme et de 1000$ par année pour la licence.

Communication directe

Otterburn Park cherchait depuis quelque temps une façon de communiquer un peu plus directement avec la population. L’outil «memo» comblera ce besoin.

«Les médias sociaux sont une option. Sauf qu’il faut quand même que la personne décide d’aller sur le site de Facebook. Moi, je voulais essayer d’avoir quelque chose où je peux envoyer directement le message aux citoyens», explique la responsable des communications à Otterburn Park, Jenifer Brault.

Elle indique vouloir rendre disponible le service au début de l’été.

41

Le nombre d’alertes que la Ville d’Otterburn Park a reçu de citoyens avec l’application «Voilà!», depuis son implantation sur le territoire de la municipalité au printemps 2015. Cette application permet au public de signaler un problème non urgent dans la municipalité. À Otterburn Park, les alertes ont surtout porté sur des nids-de-poule, mais aussi sur des lumières défectueuses et sur l’accumulation d’eau à certains endroits.  

image