21 décembre 2018
L’Œil sur le conseil
Otterburn Park en bref
Par: Vincent Guilbault

Le conseil municipal d’Otterburn Park se réunissait en séance ordinaire le 17 décembre. Voici quelques faits saillants.

Réduction du comité consultatif d’urbanisme
Deux membres du comité consultatif d’urbanisme (CCU) ont terminé leur mandat cette semaine. Devant les difficultés de recrutement, le conseil municipal a décidé de réduire de huit à six le nombre de sièges du comité obligatoire pour la Ville. Pour obtenir quorum, seuls trois membres du comité sont dorénavant nécessaires pour tenir une rencontre. Selon le maire Denis Parent, le comité avait été bonifié à huit postes il y a quelques années, et ce n’est donc pas la première fois que le comité est seulement composé de six membres. Selon lui, il est très difficile de recruter des représentants de la population pour siéger aux différents comités. La Ville a d’ailleurs dû abandonner l’idée de mettre sur pied un comité dédié à la famille puisqu’une seule personne avait soumis sa candidature.

Compteur d’eau
Même si les détails ne sont pas connus, les élus se sont entendus pour obliger les futures maisons et immeubles à se doter d’un compteur d’eau. Les futurs propriétaires recevront donc une facture d’eau basée sur leur consommation résidentielle personnelle. Pour le moment, ni le type de compteur ni le mode de facturation n’ont été dévoilés.
Le maire Denis Parent a affirmé que la Ville ne prévoyait pas installer des compteurs d’eau dans les maisons déjà construites.

Nouvelle entente pour les cols blancs
La Ville a signé la convention collective avec ses cols blancs, représentés par le syndicat des employés des travailleurs et travailleuse unis de l’alimentation et du commerce, local 501. La convention, qui couvre la période de janvier 2018 au 31 décembre 2022, prévoit entre autres des augmentations de salaire de l’ordre de 2 % pour 2018 et 2019 et de 2 % (ou collé à l’indice du prix à la consommation s’il est plus élevé) pour 2020, 2021 et 2022. L’horaire d’été, soit du lundi au vendredi, de 7 h 45 à 12 h et de 13 h à 16 h 30 et le vendredi de 7 h 45 à 11 h 45, a également été officialisé comme horaire annuel.

Réorganisation aux loisirs et à la culture
La Ville a supprimé deux postes de directrice et d’adjointe administrative dans le département des loisirs. Les loisirs et la culture seront dorénavant sous la responsabilité d’un seul poste restant de coordonnatrice, qui relèvera directement de la direction générale.
La décision a été prise pour dynamiser les loisirs et la culture, ainsi que pour améliorer la gestion du centre culturel et communautaire de la Pointe-Valaine, affirme le maire Denis Parent. Pour ce faire, la Ville s’est entendue avec l’organisme de gestion Sopiar, qui a déjà obtenu les contrats pour la gestion des piscines de Belœil et d’Otterburn Park. L’OBNL Sopiar aura donc le mandat de louer la salle du centre communautaire et de présenter des spectacles pour optimiser les heures d’utilisation de la salle. Selon le maire Parent, le centre communautaire ne servait qu’à dépanner gratuitement des organismes communautaires, alors que la salle à énorme potentiel qui dort.
Le maire ne pense pas que la mise à pieds de deux employés et la réduction du département des loisirs et de la culture auront un impact auprès de la population. Selon lui, Otterburn Park propose annuellement les mêmes activités depuis plusieurs années et les événements fonctionnent en partie par eux-mêmes. L’arrivée d’un organisme comme Sopiar devrait au contraire dynamiser l’offre de loisirs et

image