22 août 2020
Otterburn Park devient l’amie des abeilles
Par: Denis Bélanger

L’effort de protection des abeilles découle du fait qu’entre 75 % et 95 % des plantes à floraison de la planète ont besoin des pollinisateurs pour produire leurs graines et que la plupart d’entre eux sont menacés au Canada.

Otterburn Park vient d’être certifiée Ville amie des abeilles. C’est seulement la troisième municipalité du Québec à obtenir cette certification qui vise à mettre en place les actions pour protéger les pollinisateurs ainsi que leur habitat.

Publicité
Activer le son

La certification a été accordée par l’organisme Bee City Canada. Un total de 42 municipalités font partie de ce programme. Otterburn Park s’engage ainsi à créer, maintenir et améliorer l’habitat des pollinisateurs et à informer sa communauté et ses employés sur l’importance des pollinisateurs. La certification ne touche toutefois pas l’autorisation et l’installation de ruches sur le territoire.

« Nous aurions dû tenir un kiosque sur les abeilles à la journée de distribution d’arbres, mais les plans ont changé en raison de la COVID-19, indique le conseiller municipal Jacques Portelance, qui est également membre du Comité consultatif en environnement. Je suis d’ailleurs fier que le conseil municipal ait retenu la recommandation du comité. »

Parmi les actions concrètes posées par la Ville pour obtenir la mention amie des abeilles, on note la modification de la réglementation municipale afin d’ajouter une liste de néonicotinoïdes aux substances interdites d’utilisation sur le territoire. L’été dernier, la Ville a mis en place un jardin de plantes mellifères pour les abeilles au parc Clifton. « Les abeilles se nourrissent de ces plantes. De plus, les employés ont été sensibilisés à reconnaître les plantes mellifères indigènes afin de ne plus les arracher comme étant de la mauvaise herbe dans nos plates-bandes », poursuit M.Portelance.

L’effort de protection des abeilles découle du fait qu’entre 75 % et 95 % des plantes à floraison de la planète ont besoin des pollinisateurs pour produire leurs graines et que la plupart d’entre eux sont menacés au Canada.

De plus en plus verte

Cette certification s’inscrit dans une série de mesures vertes entreprises par la Municipalité au cours des derniers mois, selon M. Portelance. « Tout ça a débuté lorsqu’on a changé le logo de la Ville et le slogan qui est “Ta nature m’inspire”. On a remis en place par la suite le comité environnement pour prendre des actions touchant la biodiversité. Les premières discussions ont porté sur l’obtention de certifications. »

Notons que la Ville a aussi obtenu la certification « Ville amie des monarques ». Pour continuer d’implanter des mesures de protection de l’espèce et d’encourager ses citoyens à participer à cet effort, la Ville a aussi mis à la disposition des citoyens des semences d’asclépiades gratuites.

image