24 mai 2015
Olivier Michaud devenu mentor de cerbères
Par: Denis Bélanger
Olivier Michaud discutant avec Louis-Philip Guindon lorsque ce dernier portait les couleurs des Voltigeurs.

Olivier Michaud discutant avec Louis-Philip Guindon lorsque ce dernier portait les couleurs des Voltigeurs.

L’ancien gardien de but de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) Olivier Michaud s’est trouvé un bel après-carrière: enseigner aux jeunes portiers. Le Belœillois d’origine entend toutefois rester fidèle à ses racines. Si un jour il perce la grande ligue dans un rôle d’entraîneur, ce ne sera que pour y travailler avec les cerbères.

«Un rôle d’entraîneur adjoint ou d’entraîneur-chef ne m’intéresse pas. Je veux me spécialiser dans les gardiens. C’est ce qui me passionne. Pour gravir les échelons, je dois continuer à me développer», souligne le passionné de hockey.

Ce dernier adore conseiller les jeunes gardiens. «C’est plaisant de travailler avec eux. Quand tu commences avec un gardien plus vieux, tu vas avoir plus de mauvais plis à briser.»

Olivier Michaud s’est tourné vers l’enseignement après son stage junior et son passage dans les rangs mineurs. Il a d’abord lancé son école de hockey puis s’est greffé à l’organisation des Gaulois d’Antoine-Girouard (Saint-Hyacinthe) de la Ligue de hockey midget AAA en 2008. Depuis 2010, il est co-entraîneur des gardiens de but, avec Frédéric Malette, chez les Voltigeurs de Drummondville.

«Cette situation à deux entraîneurs me permet de continuer de travailler avec les Gaulois, où je m’occupe aussi des gardiens dans le midget espoir et dans le bantam du secteur. Un poste à temps plein dans le junior majeur ne me conviendrait pas.»

Olivier reconnaît que la préparation des gardiens diffère entre le midget AAA et le junior majeur où le calendrier est plus demandant. «On joue beaucoup plus de matchs dans la LHJMQ et l’énergie n’est donc pas la même. Tu dois t’ajuster pour ce qui des entraînements.  Dans le midget, on se casse moins la tête et l’horaire des entraînements est souvent le même chaque semaine.»

Sous les projecteurs

Olivier Michaud s’est fait connaître auprès de plusieurs amateurs de hockey lors de la saison 2001-2002. Durant le temps des Fêtes, il avait représenté le Canada aux championnats du monde juniors. Il avait partagé le boulot avec Pascal Leclerc, qui a protégé le filet lors de la finale. L’équipe canadienne était repartie du tournoi avec la médaille d’argent.

Mais plus d’un mois auparavant, Olivier avait eu l’occasion de jouer un match dans la Ligue nationale de hockey, son seul en carrière, pour le Canadien de Montréal. Portant alors les couleurs des Cataractes de Shawinigan dans le Circuit Courteau, il avait été appelé par le Tricolore pour assumer temporairement le rôle d’auxiliaire. Mathieu Garon, alors troisième gardien dans la hiérarchie du Canadien, s’était retrouvé dans le rôle du numéro un à la suite de blessures successives de Jeff Hackett et de José Théodore.

Le 30 octobre 2001, alors âgé de 18 ans, Olivier Michaud était venu en relève à Mathieu Garon dans une partie disputée à Edmonton et avait repoussé les 14 tirs dirigés vers lui en troisième période. 

Un observateur averti

Olivier Michaud suit avec attention le tournoi de la Coupe Memorial, car il connaît bien trois des quatre gardiens québécois présents. Il a eu l’occasion de travailler avec Zachary Fucale, des Remparts de Québec, dans le cadre d’un camp estival.  Et il a été l’entraîneur des deux portiers de l’Océanic de Rimouski.  «J’ai connu Philippe Desrosiers lorsqu’il portait l’uniforme des Gaulois. Pour ce qui est de Louis-Philip Guindon, il était avec les Voltigeurs (avant d’être échangé en décembre à Rimouski).»

Olivier croit que l’Océanic aura un plus long parcours à la Coupe Memorial que les Remparts de Québec. «L’Océanic a une équipe plus balancée et est très solide en défensive. C’est certain que Québec a du punch a l’attaque, mais j’ai été surpris que les Remparts aient pu challenger autant l’Océanic.»

Carrière en bref

Olivier Michaud a protégé le filet des Cataractes de Shawinigan lors des saisons de 2000-2001 et 2001-2002 où il a remporté le trophée JacquesPlante remis au gardien ayant conservé la meilleure moyenne de buts alloués. La saison suivante, il a abouti avec le Drakkar de Baie-Comeau.

Au cours des trois années suivantes, il fait la navette entre la ligue américaine et la East coast league.  Il a joué un total de 30 parties pour les Bulldogs de Hamilton, club-école du Canadien de Montréal.

En 2006-2007, il a joint les rangs de la Ligue nord-américaine de hockey avec les Chiefs de Saint-Jean-sur-Richelieu. À sa première année avec les Chiefs, Olivier Michaud a soulevé le trophée de championnat de fin de saison.

image