18 août 2015
Olivier Adam, Parti vert
Par: L'Oeil Régional
Olivier Adam, Parti vert

Olivier Adam, Parti vert

TC Media vous propose cette semaine des portraits éclairs des candidats des cinq principaux partis de la circonscription remodelée et rebaptisée Montarville qui comprend notamment les villes de Sainte-Julie et de Saint-Basile-le-Grand.

Âge   

51 ans

 

Lieu de résidence  

McMasterville

 

Formation académique

Baccalauréat en communications (scénarisation et création littéraire). Scolarité de maîtrise en communications (multimédia)

 

Emploi actuel (ou que vous occupiez avant le déclenchement des élections)

Scénariste, réalisateur, producteur. Cinéma, télé, pub.

 

Autres expériences professionnelles

Intervenant pour personnes en détresse psychologique. Coopérant dans des régions en développement d’Amérique centrale. Producteur de spectacles pour la relève musicale.

 

Expérience en politique

Candidat pour une 7e élection. Pour le Parti vert du Canada dans Chambly-Borduas (2006 et 2008) et Laurier-Ste-Marie (2011). Membre du cabinet fantôme (Arts et Culture – 2006) Candidat pour le Parti vert du Québec dans Borduas (2007), Mercier (2008) et Saint-Jérôme (2012). Concepteur de la plateforme culturelle.

 

Pourquoi vous êtes-vous présenté à cette élection?

«Le discours des Verts est d’actualité: santé, économie et environnement ne font qu’un. Pourtant, la politique archaïque dissocie cette évidence par des exposés démagogues vides de sens. La qualité de vie des citoyens est la priorité.»

 

Quelle est votre priorité pour la circonscription?

«Abolir le transport de matières dangereuses par train. Soutenir le développement des transports en commun. Offrir des produits ou services éco-sociaux gratuits ou abordables, tels qu’un meilleur accès au mont Saint-Bruno, aux produits d’agriculture locale ou au prolongement de pistes cyclables. Restaurer et redonner accès à la baignade et aux activités non polluantes sur la rivière Richelieu.»

 

Fait inusité sur votre propre personne  

«J’ai débattu avec le BQ durant le seul grand rassemblement sur la culture organisé par les associations étudiantes en arts. Anecdotique? Aucun des trois partis aspirants au pouvoir, PC, LIB et NPD,  n’était présent.»

image