3 décembre 2015
Ode à Mont-Saint-Hilaire
Par: L'Oeil Régional
Dean Newman, William Foster David et Paul Lacoursière lancent l'album Opus Mont-Saint-Hilaire-une montagne, une rivière, un train..

Dean Newman, William Foster David et Paul Lacoursière lancent l'album Opus Mont-Saint-Hilaire-une montagne, une rivière, un train..

MUSIQUE. William David Foster a un attachement profond pour Mont-Saint-Hilaire. La preuve: l’artiste, en compagnie de deux autres musiciens, lancera, le 10 décembre, un album avec comme trame de fond la montagne, la rivière Richelieu et le passage du train.

Opus Mont-Saint-Hilaire-une montagne, une rivière, un train est  une ode à la région qui l’a vu grandir, décrit William David Foster.

«La montagne, la rivière, le train, je pense que cela a aidé à créer qui je suis. […] Je suis la personne que je suis en partie à cause de la région.»

Chacune des 18 pièces de l’album est rattachée à un nom de rue, un personnage historique ou à un endroit de la région de Belœil — Mont-Saint-Hilaire. Avant tout instrumental, Opus Mont-Saint-Hilaire< comporte à certains moments des paroles et des poèmes.

«Chaque pièce essaie de décrire un moment, un événement ou un souvenir de la région», explique le musicien de Mont-Saint-Hilaire qui a lancé son premier album solo en 2007, intitulé Family Picutres.

Dans ce nouveau CD, William David Foster interprète la musique au piano, claviers, basse et à la guitare.

Musique éclectique

Afin de marquer les différentes périodes de temps, le choix musical se veut éclectique. Jazz, blues, baroque, techno, folk traditionnel et rock, entre autres, résonnent dans cet album.

Pour intégrer encore plus l’esprit&nbsp; de la région, la musique est aussi imprégnée de sons extérieurs de la région. «On est allé capturer des sons un peu partout dans la montagne», donne en exemple le directeur artistique un des musiciens de l’album, Paul Lacoursière.

Ce projet artistique est né d’une envie de créer un album de musique instrumentale tout en racontant une histoire. Quelques idées ont émergé dans l’esprit de l’artiste avant d’arriver au concept final.

«C’est quand j’ai commencé à revisiter les noms de rue de la région, les places (…) que là tout à coup le projet s’est développé un esprit intéressant et différent»,&nbsp; raconte William David Foster

Paul Lacoursière et Dean Newman (guitare acoustique et électrique, basse) ont par la suite joint le projet à l’invitation de William David Foster. Le trio joue la plupart des instruments enregistrés dans l’album.

Le lancement de Opus Mont-Saint-Hilaire-une montagne, une rivière, un train aura lieu le 10 décembre au Manoir Rouville-Campbell, de 17h à 19h. À ce moment-là, il sera possible d’acheter l’album.

image