11 octobre 2016
Nouvelle analyse sur la rue Maureen
Par: Denis Bélanger
Ce type de plateau ralentisseur, que l’on retrouve sur la rue Jeannotte, pourrait être aménagé sur Maureen.

Ce type de plateau ralentisseur, que l’on retrouve sur la rue Jeannotte, pourrait être aménagé sur Maureen.

Une nouvelle analyse de la circulation a été commandée pour sur la rue Maureen, à Mont-Saint-Hilaire, afin de mesurer l’efficacité des mesures adoptées par la municipalité cet été.

Une fois cette analyse complétée, le comité de circulation et de la sécurité de Mont-Saint-Hilaire fera sa recommandation quant à la pertinence d’installer un panneau d’arrêt obligatoire à l’intersection des rues Maureen et Saint-Pierre.

Rappelons que les résidents de la rue se plaignent depuis plusieurs années d’excès de vitesse et de non-respect de la signalisation. Ils affirmaient que plusieurs automobilistes provenaient d’Otterburn Park, où la circulation devient pourtant à sens unique. Les Villes de Mont-Saint-Hilaire et d’Otterburn Park ont par la suite produit des analyses qui ont démontré que les automobilistes ne respectaient pas le sens unique.

À la suite des  analyses, la Ville de Mont-Saint-Hilaire a effectué du marquage au milieu de la chaussée et installé des brigadiers statiques au centre de la rue. L’absence de ligne faisait notamment en sorte que plusieurs automobilistes circulaient en plein milieu de la rue alors que la circulation sur Maureen à Mont-Saint-Hilaire se fait dans les deux sens. Selon le comité de circulation et de sécurité, les policiers de la Régie Richelieu-Saint-Laurent ont de plus effectué de la surveillance pendant 7 jours et remis 15 constats d’infraction.

Un résident de la rue bien au fait du dossier a noté une légère amélioration, mais estime qu’il reste encore bien des progrès à faire.

image