20 décembre 2019
Nouveaux logo et site internet à la MRC
Par: Denis Bélanger

Le maire Marc Lavigne et la mairesse Diane Lavoie montrant fièrement le nouveau logo de la MRC au côté de l’ancien préfet Gilles Plante, qui tient l’ancienne image de marque de l’organisation publique. Photo gracieuseté

La MRC de la Vallée-du-Richelieu a renouvelé son image en adoptant un tout nouveau logo et en remodelant son site internet. Des projets qui ont nécessité un investissement de près de 26 000 $.

Publicité
Activer le son

L’agence High5 a travaillé sur la conception du logo au coût de 5850 $ tandis que la refonte du site internet a été assurée par Activis, au montant de 19 000 $. Une vidéo promotionnelle présentant la nouvelle image de marque de la MRC a aussi été réalisée par Maxime Decelles, une dépense qui s’est élevée à 1220 $.

Un logo qui datait
Bien qu’il ait été légèrement amélioré en 2007, l’ancien logo vert et orangé datait de la création de la MRC en 1982. La démarche créative s’est d’ailleurs inspirée de la planification stratégique 2020-2025 de l’organisme. « La MRC prend de plus en plus de compétences. Chaque service avait son propre logo et ça devenait une pizza, fait remarquer la mairesse de Belœil et préfète de la MRC, Diane Lavoie. Quand on fait une planification stratégique, ça arrive qu’on s’aperçoive que l’image est désuète et qu’on doit la revoir. »

Le logo illustre la lettre V, pour le mot vallée, séparant en deux parties inégales un cercle vert. Cette lettre montre aussi la rivière Richelieu au centre. « Les deux hauteurs de l’empattement du V représentent le relief de nos paysages, puisque trois des dix collines des Montérégiennes touchent en totalité ou en partie notre territoire. La lettre V illustre également un battement de cœur tel que vu sur un cardiogramme. Cet élément a été mis de l’avant pour démontrer la vitalité des nombreux milieux de nos municipalités », ajoute le maire de Saint-Charles-sur-Richelieu et préfet suppléant de la MRC, Marc Lavigne.

En plus du logo, la MRC a adopté un nouveau slogan, « Mode rurbain, terroir de vie! » D’un côté, le mot terroir évoque la fertilité des sols du développement économique. De l’autre côté, rurbain signifie la cohabitation des zones rurales et urbaines. « Les deux milieux sont aussi importants l’un que l’autre. Il fallait que cette particularité se démarque », ajoute Mme Lavoie.

Un outil revu
Avec l’objectif de mieux communiquer, le site internet a été complètement refait pour être notamment adaptatif pour toutes les plateformes. Le nouvel outil de communication contient aussi un formulaire en ligne de plainte concernant les différentes collectes sur le territoire. « L’information y est présentée de façon plus succincte et plus efficace pour permettre aux citoyens de trouver la bonne information rapidement », souligne la porte-parole Arianne Levasseur. n

image