10 mai 2019
Nouveau sentier au pied de la montagne
Par: Denis Bélanger

Plan aérien des terrains visés pour l’aménagement du nouveau sentier. Photo gracieuseté

La Ville de Mont-Saint-Hilaire fera aménager un sentier de 3 km au piémont de la Montagne qui reliera le Collège Saint-Hilaire au parc de la Falaise du Foyer Savoy. Pour ce faire, la Municipalité achètera 16,1 hectares de terrains dans le secteur, un projet évalué à environ 162 000 $.

Cette initiative s’inscrit dans la protection et mise en valeur du piémont du mont Saint-Hilaire. La Ville achète depuis plusieurs années des terrains voués à la conservation. Le sentier sera accessible gratuitement et permettra plus précisément de rejoindre les accès des rues des Fées et des Plateaux ainsi que le chemin Ozias-Leduc. Ce projet sera réalisé en collaboration avec le Centre de la nature, qui s’occupera de l’aménagement et l’entretien du nouveau sentier.

Le projet est admissible à une subvention, atteignant les deux tiers du projet, du Programme d’aide financière pour les projets contribuant à la mise en place de la Trame verte et bleue de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM). La contribution de Mont-Saint-Hilaire s’élèverait ainsi à 54 000 $ et celle de la CMM à 108 000 $.

Mont-Saint-Hilaire se portera acquéreur plus précisément de six nouveaux terrains, dont le terrain de l’Institut des Frères de la Miséricorde et de la propriété Crépeau-Dansereau, qui jouissent déjà d’un statut de conservation et seront vendus à la somme symbolique de 1 $. L’achat du terrain Racicot n’entraînera pas non plus de frais, puisqu’il a fait l’objet d’un certificat d’autorisation par le passé dans le cadre du développement dans le flanc nord. Ces transactions engendrent toutefois des frais accessoires. Les autres propriétés sont une portion de terrain du Collège Saint-Hilaire (montant estimé à 72 000 $), le terrain Monconfort (50 000 $) et le terrain Racicot (30 000 $). Ce dernier lot n’a pas encore fait l’objet d’une entente avec le propriétaire, et la Ville a adopté un avis d’expropriation.

L’acquisition des différents lots a été approuvée à la séance du conseil municipal du 1er avril.

Contribution à un nouveau fonds

Au cours de la même séance, les élus ont accepté la participation de la Ville au Fonds des municipalités pour la biodiversité de la Société pour la nature et les parcs. La Municipalité versera environ 7000 $ annuellement, soit environ 1 $ par ménage, pour des projets de protection des milieux naturels et de lutte aux changements climatiques. Pour chaque dollar investi par Mont-Saint-Hilaire, la Fondation de la faune du Québec, qui est également impliqué, versera un montant équivalent à 31,25 %.

image