20 décembre 2017
Hockey
Nos prédateurs au Tournoi pee-wee de Québec
Par: Denis Bélanger

Sur la photo, première rangée: Yoann Fortin, Mathis Vallée, Olivier Laz, Zachary Fecteau (A), Yoan Martin (C), Samuel Goyette (A), Antoine Vachon, Maxime Gagnon et Cédric Cyr-Dauphinais. Deuxième rangée : Kyle Ayina, Zachary Laplante, Victor Messier, Étienne Fecteau (Entraineur-chef), Karl Harbec (entraineur adjoint), David Vachon (entraineur adjoint) Loucas Harbec, Mathis Guillemette, Zachary Poisson et Wiliam Lowe. Photo: Gracieuseté

Une équipe de la région, les Prédateurs du Richelieu pee-wee BB, a été retenue pour participer à la 59e édition du prestigieux Tournoi international de hockey pee-wee de Québec qui se déroulera du 7 au 18 février 2018 au Centre Vidéotron.

 

Les joueurs de l’équipe proviennent de Belœil, Mont-Saint-Hilaire, Otterburn Park et McMasterville.

C’est tout un honneur pour ces jeunes hockeyeurs, alors que la direction de l’événement refuse annuellement plus de 150 formations. Notons que dans le processus de sélection, les organisateurs s’efforcent d’avoir une bonne représentativité régionale. «Nous sommes très fiers de participer au plus grand tournoi de hockey pee-wee en sachant que tant de grandes vedettes de la LNH sont passées par là (dont les légendes et membres du Temple de la renommée Wayne Gretzky et Guy Lafleur)», commentent les responsables des Prédateurs, dont le logo ressemble à celui de l’équipe du même nom du circuit Bettman.

Les Prédateurs connaissent une excellente saison. Trônant au sommet du classement de la Ligue élite du Richelieu, la formation occupait le troisième rang provincial sur plus de 125 au moment de sa sélection. Les 17 joueurs de l’équipe sont assurés de disputer deux parties et devraient connaître leurs adversaires en janvier. En plus des entraineurs, les hockeyeurs seront accompagnés par de nombreux parents qui voudront vivre cette expérience hors de l’ordinaire.

L’objectif des entraineurs et des joueurs est simple: gagner. «Nous voulons jouer le plus de matchs, être de l’aventure longtemps et atteindre la grande finale. Notre équipe est rapide, très bien équilibrée et il y a une belle chimie entre les gars. Ils sont solides autant à l’avant, en défense, que devant les buts.»

Un tournoi achalandé
Le tournoi de Québec se distingue vraiment de la plupart des autres dans la province notamment par son affluence. L’édition 2017 a attiré 120 équipes et a accueilli 210 554 visiteurs au Centre Vidéotron, soit la troisième meilleure audience de tous les temps après l’année record et exceptionnelle de 2016. 123 700 entrées étaient attribuables à des adultes.

L’édition 2018 marquera aussi l’histoire avec la présentation d’une partie 100 % féminine. Entraînée par la quadruple médaillée d’or olympique Caroline Ouellette, l’Équipe Québec féminine affrontera celle de Detroit Little Caesars qui sera dirigée par l’ancienne gardienne de but Manon Rhéaume, qui avait déjà participé à une partie hors-concours du Lightning de Tampa Bay. n

image