20 mai 2016
Nikolas Brouillard rêve à la Coupe Memorial
Par: Denis Bélanger
Nikolas Brouillard et les Huskies de Rouyn-Noranda ont remporté la Coupe du Président le 12 mai dernier.<@

Nikolas Brouillard et les Huskies de Rouyn-Noranda ont remporté la Coupe du Président le 12 mai dernier.<@

Le défenseur de Mont-Saint-Hilaire Nikolas Brouillard ne pouvait pas espérer de meilleur scénario pour terminer sa carrière junior. Dans l’uniforme des Huskies de Rouyn-Noranda, il aura une deuxième chance de remporter la Coupe Memorial, l’un des trophées les plus difficiles à gagner.

 «Je me sens privilégié et j’espère mettre la main sur une Coupe Memorial, dit l’athlète de 20 ans. Nous avons une équipe soudée et beaucoup de profondeur. Je suis confiant qu’on pourra faire un bon bout de chemin.»

Nikolas Brouillard s’amène  au tournoi dans un contexte plus favorable que l’an dernier. En 2015, sa formation des Remparts de Québec avait disputé une finale de la Ligue de hockey junior majeur (LHJMQ) endiablée de sept matchs contre l’Océanic de Rimouski et avait eu ainsi une très courte période de repos. «Les autres équipes avaient eu le temps de se reposer. En plus, nous avions cinq joueurs qui avaient des blessures sérieuses. Là, nous aurons le temps de pratiquer certaines choses, ce qui n’avait pas été possible.»

L’aventure à la Coupe Memorial de 2015 à Québec s’était terminée en queue de poisson pour Brouillard et les «Diables rouges». Après avoir remporté le match initial, les Remparts ont échappé les deux autres parties préliminaires, forçant l’équipe à disputer un match de bris d’égalité. Ils ont remporté cette partie sans lendemain, mais ont été dominés, écrasés en demi-finale. «Le bris d’égalité nous avait tiré beaucoup de jus», reconnaît-il.

Premiers au pays

Les Huskies ont connu très peu d’embuches en séries, n’ayant perdu que 4 fois en 20 sorties. Leur série la plus longue aura été la demi-finale les opposant aux Wildcats de Moncton et qui s’est terminée en six parties. De plus, la formation abitibienne est classée première au pays. «Ce classement ne veut toutefois plus rien dire. Toutes les équipes qui sont là sont fortes», prévient Brouillard.

Les Knights de London, champions de l’Ontario, seront aussi à surveiller. Classés troisième au pays, les Knights ont le vent dans les voiles, ayant remporté leurs 13 dernières parties. On a de plus assisté à un moment touchant lors du dernier match de la finale. Le capitaine des Knights a remis immédiatement la Coupe J. Ross Robertson à Jacob Buch, pour qu’il soit le premier à soulever dans les airs le trophée. Buch est un espoir de London qui combat une forme de cancer des os.

Participeront également au tournoi les Rebels de Red Deer (Alberta), les hôtes qui ont été éliminés en demi-finale des séries de la ligue de l’Ouest par les Wheat Kings de Brandon, les éventuels champions de l’Ouest. Classée septième au pays, Brandon aura disputé en séries une partie de plus que les Huskies, soit 21.

Les Huskies joueront leur première samedi contre les Wheat Kings.

image