5 juin 2019
Mont-Saint-Hilaire vend sa caserne
Par: Denis Bélanger

La caserne-incendie située à Mont-Saint-Hilaire. Photothèque | L’Œil Régional

La Ville de Mont-Saint-Hilaire vendra sa caserne de pompiers à la Régie intermunicipale de sécurité incendie de la Vallée-du-Richelieu (RISIVR) au coût de 6,9 M$. Rappelons que le bâtiment a été inauguré en septembre 2017.

Le maire Yves Corriveau est satisfaisait de la transaction survenue avec la RISIVR, qui dessert depuis le début de l’année Mont-Saint-Hilaire, Belœil, Otterburn Park, McMasterville, Saint-Basile-le-Grand et Saint-Mathieu-de-Belœil.

« Nous ne faisons pas d’argent et la régie n’en perd pas non plus. Ça n’a pas été très compliqué, car le bâtiment est neuf. Ça aurait été quelque chose d’autre si le bâtiment était vieux », commente M. Corriveau.

Selon des documents obtenus par l’entremise d’une demande d’accès à l’information en octobre 2017, la caserne avait nécessité un investissement de 9,3 M$, comprenant la construction (6,8 M$), l’achat du terrain sur le boulevard Laurier (1,5 M$), la démolition (106 265 $) et la compaction dynamique (194 882 $). Mont-Saint-Hilaire avait bénéficié d’une subvention de 2,75 M$ dans le cadre du Programme infrastructures Québec-municipalités (PIQM). S’ajoutait à cette contribution une aide financière de 1,08 M$ provenant du programme de la taxe sur l’essence et de la contribution du Québec (TECQ).

Notons que la RISIVR doit également construire deux autres casernes dans les prochaines années, soit une à Belœil et l’autre à Saint-Basile-le-Grand.

image