23 octobre 2020
Mont-Saint-Hilaire encadre la densité pour le projet du Domaine Flanc Nord
Par: Denis Bélanger

Les promoteurs du Domaine Flanc Nord ont présenté les grandes lignes du projet aux citoyens en janvier dernier. Photothèque | L’Œil Régional ©

Situé derrière les Résidences Soleil à Mont-Saint-Hilaire, le projet immobilier Domaine Flanc Nord respectera finalement un seuil maximal de densité de 40 unités de logement à l’hectare. Un gain pour la Municipalité résultant d’une entente de principe conclue avec les promoteurs du projet.

Publicité
Activer le son

Rappelons que ce projet a commencé à susciter l’inquiétude des citoyens cet hiver à la suite d’une activité porte ouverte sur le projet organisé par les promoteurs. Cette rencontre avait permis d’apprendre que le nombre projeté de logements s’élevait à 550. Il s’agissait en fait de près du double du nombre de 282 unités qui avait été prévu dans le Plan particulier d’urbanisme (PPU) élaboré il y a quelques années. En effet, les seuils imposés par la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) ne prévoient qu’un nombre minimum d’unités d’habitation et les promoteurs peuvent en construire plus si les règles et normes sont respectées.

Un processus de négociations a ainsi suivi l’activité porte ouverte. Outre l’encadrement de la densité, l’entente permet également de conserver les boisés et les milieux humides. Les promoteurs ont notamment fait don d’un milieu humide et ont obtenu des terrains de la part de la Ville. Les parcs et milieux naturels représenteront environ 35 % du site. « Nous avons vraiment conclu une entente gagnante pour les deux côtés », a indiqué le directeur général Daniel-Éric St-Onge. « Nous sommes contents d’avoir pu travailler en collaboration avec la Ville », a ajouté l’homme d’affaires de Longueuil, Joël Simard de Sommin Capital. L’entente a été entérinée par les élus lors de la séance ordinaire du conseil municipal du 5 octobre.

Les promoteurs n’osent pas s’avancer pour le moment sur le nombre d’unités de logement à construire. L’ensemble du projet s’étend toutefois sur un peu plus de 12 hectares, nombre incluant les espaces verts. Comme rapporté sur le site internet du projet, le Domaine Flanc Nord mettra en valeur les milieux humides par l’aménagement d’une aire de repos de type plage et d’un sentier d’interprétation ainsi que par la construction d’une passerelle piétonne. Le projet comprendra aussi la création d’un parc linéaire de 3,1 hectares.

Outre Sommin Capital, Belcor Immobilier présidé par l’Hilairemontaise Martine Beauregard et la Ferme Équestre Excalibur du Granbasilois André De Bellefeuille sont également impliqués dans le projet.

image