21 juin 2019
L’Œil sur le conseil
Mont-Saint-Hilaire en bref
Par: Denis Bélanger

Le Grand Splash hilairemontais se tiendra le 11 août. Photothèque | L’Œil Régional ©

Le conseil municipal de Mont-Saint-Hilaire se réunissait en séance ordinaire le 3 juin dernier. Voici quelques faits saillants.

Dos d’âne sur des Bernaches
Un dos d’âne devrait bientôt être installé sur la rue des Bernaches, près du parc Félix-Racicot, à titre de mesure d’atténuation de vitesse. La limite est de 40 km/h pour la majorité de la rue, et à 30 km/h près du parc. Une étude de circulation effectuée en octobre dernier rapportait qu’au moins 15 % des automobilistes roulaient à plus de 55 km/h en direction sud-est, et un même pourcentage circulaient à plus de 61 km/h en direction nord-ouest.

Temps de traverse plus long
La Ville demandera au ministère des Transports d’étudier la possibilité d’augmenter le temps de traverse pour les piétons sur le boulevard Sir-Wilfrid-Laurier, à l’intersection de la rue du Foyer. Selon le gestionnaire du bâtiment qui abrite entre autres les locaux de BBA ainsi que le Superclub Vidéotron, cette traverse piétonnière comprend plusieurs risques. En effet, une portion de la traverse devient dangereuse si elle glacée en raison de sa configuration. Plus précisément, il y a un point bas formé par un dénivelé entre le passage sur le terre-plein et la chaussée du boulevard. La Ville demandera à Québec de faire également l’entretien de cet endroit.

Retour du Grand Splash
Le Grand Splash hilairemontais reviendra le 11 août pour une 5e édition. À l’instar des années précédentes, les participants plongeront dans la rivière Richelieu en sautant du quai. Cette initiative a pour but de sensibiliser les gens sur la nécessité de s’approprier à nouveau les cours d’eau et l’importance de préserver la qualité de l’eau. En cas de pluie, l’activité se tiendra le 18 août.

Contrat d’un demi-million
La Ville a accordé un contrat au montant de 556 121,87 $ à Pavages Maska inc., pour l’aménagement d’infrastructures de transport actif pour la nouvelle école primaire du secteur de la gare qui doit accueillir ses premiers élèves à la prochaine rentrée scolaire.

Réorganisation chez les fonctionnaires
La Ville a modifié son organigramme de ses employés municipaux pour créer le poste de directeur général adjoint. Cette réorganisation n’entraîne pas l’ajout d’un poste alors que cette fonction est attitrée au directeur du services des loisirs et de la culture, Pierre Bergeron, qui avait assumé l’intérim de la direction générale pendant plusieurs mois. M. Bergeron conservera aussi sa responsabilité du service des loisir et de la culture. De plus, la Municipalité a fusionné deux postes de chefs de division en seul pour les loisirs et le centre aquatique, lequel a été confié à Elizabeth Cantin.

image