23 novembre 2018
L’Œil sur le conseil
Mont-Saint-Hilaire en bref
Par: Denis Bélanger

Le maire Yves Corriveau (milieu) et les conseillers Jean-Pierre Brault et Sylvain Houle porteront le nœud papillon pour joindre la cause de Noeudvembre, qui souligne la lutte au cancer de la prostate. Cette demande de solidarité vient du maire de Laval, qui a été atteint de ce type de cancer. Photo: Gracieuseté

Le conseil municipal de Mont-Saint-Hilaire se réunissait en séance ordinaire le 5 novembre dernier. Voici quelques faits saillants de la soirée.

 L’hôtel de ville mal en point
La municipalité vient d’accorder à la firme Groupe Leclerc Architecture + Design, au coût de 45 731,31$, un contrat de services professionnels pour la consolidation des études techniques et scénarios de l’hôtel de ville et du centre aquatique. Ça fait des années que le maire Yves Corriveau souligne que l’hôtel de ville est désuet. Le maire est conscient qu’il y aura beaucoup d’argent à investir dans les prochaines années. «Il y a un mur qui s’est affaissé à la suite d’une infiltration d’eau. À la piscine, il y a des infiltrations d’eau dans le plafond et dans le mur. La firme va ainsi étudier plusieurs scénarios possibles.»

Payer pour enneiger
Les amateurs de glisse pourront s’en donner à cœur joie cet hiver sur la pente à glisser au parc de la gare. La Ville vient d’octroyer à Snö Innovation le contrat d’enneigement pour la pente. D’un montant total de 26 628,78$, le contrat est valide pour les saisons 2018-2019 et 2019-2020.

Agriculture urbaine
La Ville se tourne vers le Centre de la Nature du mont Saint-Hilaire pour obtenir de l’aide dans l’élaboration d’une politique d’agriculture urbaine. Le comité consultatif de l’environnement et du développement durable souhaitait avoir une ressource externe, mais le service des finances a indiqué qu’aucun budget n’était disponible pour réaliser ce mandat. La Ville a alors décidé de profiter de la nouvelle entente de service avec le Centre de la Nature qui permet la possibilité de réaliser plusieurs mandats. C’est Geneviève Poirier-Ghys, représentante du Centre au sein du comité, qui devrait être mandaté pour accompagner le comité dans l’élaboration de la politique.

Un nouveau trottoir
Un nouveau trottoir reliant la rue Grenier à la montée des Trente, sur le chemin des Patriotes Sud, pourrait être construit. Le comité de circulation et de sécurité de la Ville recommande au conseil d’inscrire ce projet dans les projets à venir. Cette recommandation survient à la suite d’une demande citoyenne pour l’aménagement d’une traverse piétonnière. Dans le passé, le comité avait statué qu’il était préférable de prolonger le trottoir au lieu d’installer la traverse, pour permettre aux piétons de marcher du même côté du chemin. Une étude de faisabilité et évaluation des coûts a déjà été faite pour le trottoir.

Zones d’arrêt interdit réduites
Le comité de circulation et de sécurité recommande aux élus de fixer à 20 mètres la longueur de la zone d’arrêt interdit sur les rues Plante, Armand-Halde, de Beaujeu, des Érables et Desrochers, lesquels sont perpendiculaires au chemin des Patriotes. Cette suggestion est faite pour permettre la manœuvre sécuritaire et non obstruée des véhicules d’utilité publique.

Achat d’un diable
La Ville de Mont-Saint-Hilaire fera l’acquisition d’un diable monte-marche alimenté par pile électrique grâce au montant de 5000$ qu’elle a reçu en prix de la soirée de remise des prix Inspiration MMQ en gestion des risques 2018. Mont-Saint-Hilaire a été récipiendaire du deuxième prix dans le cadre de ce concours organisé par la Mutuelle des municipalités du Québec (MMQ) grâce au déménagement de la caserne incendie. Notons que l’équipement qui sera acheté pour les concierges coute environ 8000$ et a une capacité de 240 lb.

image