14 février 2021
L’Œil sur le conseil
Mont-Saint-Hilaire en bref
Par: Denis Bélanger

Le promoteur de ce terrain vacant voit son projet être enfin accepté par la Ville. Photothèque | L’Œil Régional ©

Le conseil municipal de Mont-Saint-Hilaire se réunissait en séance ordinaire le 1er février. Voici quelques faits saillants.

Publicité
Activer le son

Aucun animateur externe

Le Comité sur l’avenir de la zone A-16 (CAZA-16) a repris ses travaux après avoir été sur pause pendant plusieurs mois, notamment en raison de procédures judiciaires. Auparavant, la Ville retenait les services d’un contractuel, Hugo Mimee, pour entre autres animer les rencontres. Ce sera dorénavant le maire Yves Corriveau qui animera les rencontres.

Vers une patinoire réfrigérée

Le comité de suivi de la politique de la famille et des aînés a recommandé à la Ville d’évaluer les coûts pour la mise en place d’une patinoire extérieure réfrigérée avec toiture. Cette proposition fait suite aux conditions météorologiques qui complexifient la mise en place et le maintien des patinoires extérieures. Ajoutons qu’en raison de la pandémie, les citoyens de Mont-Saint-Hilaire n’ont plus accès depuis le début de l’année aux séances de patinage libre à l’intérieur, car cette activité est interdite par le gouvernement. Le projet de patinoire réfrigérée ne sera pas étudié avant novembre à cause des élections. « Ce sera au prochain conseil de statuer là-dessus », a ajouté le maire Yves Corriveau.

Projet enfin accepté

Un projet de construction mixte sur la 116 obtient enfin l’approbation du Comité consultatif d’urbanisme (CCU) après avoir essuyé deux refus. Le projet serait réalisé sur un terrain vacant situé à côté d’un commerce de couvre-plancher et à quelques jets de pierre de l’intersection de la route 116 et du boulevard Grande Allée. Il s’agit d’un bâtiment mixte de quatre étages, incluant le rez-de-chaussée. Des commerces sont projetés pour le rez-de-chaussée et 35 unités de logement sur tous les étages. Le promoteur est une compagnie à numéro administrée par Sébastien Letendre de Saint-Hyacinthe. L’une des préoccupations du CCU était l’abattage d’arbres. Les membres du comité ont été rassurés par l’expertise d’un ingénieur forestier qui a évoqué les possibilités de plantation au pourtour du stationnement souterrain.

Plan de match 2021 pour le pavage

Trois rues figurent cette année dans le plan de réfection de pavage des chaussées de la municipalité. Les travaux seront effectués sur des portions des rues des Bernaches, Félix-Leclerc, Radisson et Pineault.

Révision réglementaire pour les bornes de recharge

En raison de l’annonce récente du gouvernement d’interdire en 2035 la vente de véhicules à essence, le service de l’aménagement du territoire et de l’environnement de Mont-Saint-Hilaire amorce un processus de révision réglementaire pour s’assurer que tous les nouveaux bâtiments soient équipés pour l’installation de bornes de recharge. Il s’agit en fait d’une recommandation du comité de l’environnement et du développement durable.

Plus de stationnements pour vélos

À la demande du comité sur les saines habitudes de vie, le Comité consultatif d’urbanisme étudiera une réglementation afin d’inciter les commerces existants à se doter de stationnements à vélos.

image